Max Scherzer lance un match sans point ni coup sûr

Max Scherzer a été arrosé de sirop au... (PHOTO ALEX BRANDON, AP)

Agrandir

Max Scherzer a été arrosé de sirop au chocolat pour célébrer son exploit.

PHOTO ALEX BRANDON, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
WASHINGTON

Max Scherzer des Nationals de Washington est venu à un frappeur près d'enregistrer la 24e partie parfaite de l'histoire du baseball majeur, devant finalement se contenter d'un match sans point ni coup sûr dans un gain de 6-0 contre les Pirates de Pittsburgh samedi après-midi à Nationals Park.

L'exploit s'est déroulé devant 41 104 personnes au Nationals Park.

Scherzer a retiré les 26 premiers frappeurs à lui faire face et avait pris les devants aucune balle et deux prises contre Jose Tabata. Le frappeur des Pirates est parvenu à égaler le compte à deux balles deux prises et à prolonger sa présence au bâton avec trois fausses balles, avant d'être atteint au coude par une glissante du droitier de 30 ans.

Scherzer ne s'est pas laissé décourager et il a protégé son match sans point ni coup sûr en forçant Josh Harrison à cogner un long ballon au voltigeur de gauche Michael Taylor.

Scherzer a reconnu avoir vécu une certaine déception en atteignant Tabata.

«Je dois l'avouer, oui, a-t-il dit. Juste à cause que j'étais à une prise d'un match parfait. Le travail acharné a quand même rapporté. Un match sans point ni coup sûr devant nos partisans, il n'y a rien qui bat ça.»

Pour l'as droitier des Nationals, acquis sur le marché des joueurs autonomes l'hiver dernier, il s'agissait d'un deuxième départ consécutif lors duquel il retirait au moins les 18 premiers frappeurs à lui faire face. Dimanche dernier, contre les Brewers de Milwaukee, il avait perdu son match parfait à la suite d'un simple à l'entre-champ en septième manche.

Scherzer (8-5) a amassé 10 retraits au bâton et a eu besoin de 106 lancers pour compléter son chef-d'oeuvre, dont seulement 24 balles. Il a aussi frappé un simple en troisième manche. Il a réduit sa moyenne de points mérités à 1,76.

Scherzer tentait de devenir le premier lanceur depuis Felix Hernandez, des Mariners de Seattle dans la Ligue américaine, à réussir une partie parfaite. Hernandez avait réalisé le tour de force le 15 août 2012 dans une victoire de 1-0 contre les Rays de Tampa Bay.

Cette même année, deux autres artilleurs avaient inscrit des matchs parfaits, dont Matt Cain des Giants de San Francisco, le 13 juin, dans un gain de 10-0 contre les Astros de Houston. Cain est le dernier à avoir accompli le tour de force dans la Ligue nationale

Sur le plan offensif, Bryce Harper a fait produire deux points, dont un à l'aide d'un circuit contre Francisco Liriano (4-6) en quatrième manche. Il s'agissait de son 23e de la saison.

Les Nationals menaient 1-0 lorsqu'ils ont mis le match hors de portée grâce à une poussée de quatre points en sixième manche. Harper a produit un autre point grâce à un simple et Tyler Moore a poussé deux coéquipiers à la plaque à l'aide d'un simple au champ droit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer