La culpabilité de Barry Bonds annulée par une cour d'appel

Barry Bonds... (Photo: AP)

Agrandir

Barry Bonds

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
San Francisco

Une cour d'appel a renversé le verdict de culpabilité pour entrave à la justice contre Barry Bonds, jugeant que ses réponses évasives devant un grand jury en 2003 n'ont pas nui à l'enquête du gouvernement sur la distribution de stéroïdes.

Bonds avait été reconnu coupable en 2011 d'un chef d'accusation d'entrave à la justice. Le jury était cependant resté dans une impasse sur trois chefs d'accusation d'avoir menti sous serment lors de son audience devant le grand jury.

Le gouvernement pourrait demander au panel de 11 juges de réviser la décision rendue mercredi ou encore demander aux 29 juges de la cour d'appel de recommencer l'enquête - ce qui n'a jamais été demandé depuis 1980 quand on a modifié le fonctionnement de la cour d'appel.

Les procureurs pourraient aussi demander à la Cour suprême de réviser la décision.

Sept fois joueur par excellence de la Ligue nationale, Bonds avait écopé 30 jours de détention à domicile, deux ans de probation, 250 heures de travaux communautaires et une amende de 4000 $ US. Il a déjà purgé ses 30 jours de détention.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer