L'espoir Kris Bryant rappelé par les Cubs

Kris Bryant... (PHOTO LENNY IGNELZI, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Kris Bryant

PHOTO LENNY IGNELZI, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brian Sandalow
Associated Press
Chicago

C'est maintenant officiel: le grand espoir des Cubs de Chicago Kris Bryant a été rappelé. Et il a connu un début de carrière plutôt à l'image des Cubs.

Rappelé une journée après que l'équipe se soit assurée qu'il ne soit pas admissible à l'autonomie avant la conclusion de la saison 2021, Bryant a été retiré sur trois prises lors de ses trois premières présences au bâton face à James Shields, des Padres de San Diego. À sa quatrième visite à la plaque, en fin de septième contre Dale Thayer, il a frappé un roulant au troisième but pour mettre fin à la manche. Au total, le jeune espoir des Cubs a laissé cinq coureurs sur les sentiers.

Les Padres ont remporté le match par le score de 5-4 grâce à une poussée de trois points en septième manche. Wil Myers a fait tous les dégâts avec un circuit de trois points après deux retraits aux dépens du releveur Brian Schlitter. La victoire est allée au dossier de Shields (2-0) tandis que Craig Kimbrel signait un quatrième sauvetage.

Les Cubs, qui n'ont pas gagné la Série mondiale en 107 ans, ont sélectionné le contrat de Bryant de leur club-école AAA de l'Iowa et l'ont immédiatement inséré au quatrième rang de leur formation en vue du match de vendredi. Bryant a évolué au troisième but.

En début de première, il s'est immédiatement signalé en défensive, récupérant proprement le dur roulant de Derek Norris pour amorcer un double jeu 5-4-3 pour mettre fin à la demi-manche des Padres. Les partisans des Cubs ont répondu en lui offrant une ovation debout.

Avec la foule toujours debout, Bryant s'est élancé sur trois lancers pour mettre fin à la première manche des Cubs. S'il a effleuré la rapide coupée de Shields sur le coin extérieur, il a ensuite été déjoué par deux changements de vitesse.

Le père de Bryant, accompagné de l'agent Scott Boras, a regardé des estrades. Le nouveau venu a déclaré n'avoir dormi que trois heures dans la nuit de jeudi à vendredi.

«C'est le plus beau moment de ma vie, sans aucun doute, a-t-il dit. Je ne peux vraiment exprimer à quel point je suis heureux de vivre ce moment après avoir travaillé toute ma vie pour cette opportunité.»

Vendredi est le 13e jour de la saison, ce qui signifie que Bryant ne pourra pas accumuler plus de 171 jours de service dans le Baseball majeur, soit un de moins que le minimum requis pour que sa saison soit calculée comme une année de service. De le garder en Iowa, où évolue le club-école AAA, jusqu'à jeudi a ainsi assuré aux Cubs que Bryant ne soit pas admissible à l'autonomie avant la conclusion de la saison 2021.

«J'espère vraiment regarder en arrière dans 15 ans et rire de tout cela, a indiqué Bryant. C'est derrière moi maintenant.»

Bryant a frappé pour ,425/,477/1,175 au camp d'entraînement avec neuf circuits et 15 points produits en 40 présences au bâton. En 28 présences officielles en Iowa, il a maintenu une moyenne de ,321/,364/,679 avec trois circuits et 10 points produits.

«Je lui ai dit ce que j'attends de lui: qu'il donne tout ce qu'il a et qu'il s'amuse», a déclaré le gérant, Joe Maddon, qui n'a pas vu tout le match puisqu'il a été expulsé en septième manche.

Bryant et son agent, Scott Boras, ont clairement fait savoir leur mécontentement quand il a été cédé aux ligues mineures pour amorcer la campagne, une décision clairement prise pour gagner une année de plus avant que Bryant ne puisse profiter de l'autonomie.

Les Cubs avaient besoin d'un troisième-but en raison de la fracture au poignet subie par Mike Olt, dont le nom a été inscrit sur la liste des blessés pour 15 jours, tout comme celui du releveur Neil Ramirez (épaule droite). Celui du voltigeur Chris Denorfia a par contre été retiré de cette liste.

Le président des opérations baseball des Cubs, Theo Epstein, a déclaré que Bryant n'aurait pas été rappelé si Olt avait été en mesure de jouer et qu'on aurait préféré que Bryant effectue ses débuts à l'étranger.

«Nous l'aurions rappelé un petit peu plus tard, a admis Epstein. Mais vous ne pouvez pas écrire le scénario longtemps d'avance au baseball.»

Deuxième choix au total du repêchage de 2013, Bryant s'est établi comme l'un des plus beaux espoirs du Baseball majeur. Il est classé meilleur espoir par Baseball America, no 2 par MLB.com et no 5 par Baseball Prospectus.

«Ça ne fait que commencer, ce n'est pas ici que je veux que l'aventure se termine. Je veux gagner beaucoup de matchs pour les Cubs, a souligné Bryant. Je pense que c'est un bon départ.»

C'est la première fois en 73 ans qu'une recrue des Cubs disputait son premier match à titre de quatrième frappeur, selon ESPN.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer