Nouveau stade: le propriétaire des Rays s'impatiente

Si plusieurs rumeurs ont lié les Rays à... (Photo Kim Klement, archives USA Today)

Agrandir

Si plusieurs rumeurs ont lié les Rays à Montréal au cours des derniers mois, l'équipe n'a toujours pas demandé au Bureau du commissaire du baseball majeur la permission de se relocaliser.

Photo Kim Klement, archives USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Port Charlotte, Floride

Le propriétaire des Rays de Tampa Bay, Stuart Sternberg, est frustré du manque de progression dans sa quête d'un nouveau stade pour son club.

Sternberg souhaite quitter le Tropicana Field de St. Petersburg, où l'équipe attire saison après saison parmi les plus faibles assistances du baseball majeur. Mais le conseil municipal de St. Petersburg lui a refusé la permission, en décembre, de chercher un autre site pour la construction d'un nouveau stade. Sternberg désirait trouver un site à proximité de St. Petersburg, mais à l'extérieur des limites de la municipalité.

«C'est un long processus, a déclaré Sternberg en entrevue à l'Associated Press. Que ce soit accepté cette fois-ci ou la prochaine fois que ce sera présenté, le temps commence à manquer. (...) Quand rien n'est accompli pendant la saison morte, que c'est reporté d'année en année, c'est une année de plus près vers la recherche d'autres alternatives.»

Depuis la saison 2012, les Rays ont terminé au 30e et dernier rang au chapitre des assistances. En 2011, ils avaient terminé en 29e place. Ils ont de plus perdu en moyenne 1500 spectateurs par match au cours de cette période.

Si plusieurs rumeurs ont lié les Rays à Montréal au cours des derniers mois, l'équipe n'a toujours pas demandé au Bureau du commissaire la permission de se relocaliser, première étape obligatoire avant tout mouvement de concession au baseball majeur.

Sternberg est également revenu sur les départs du directeur général Andrew Friedman et du gérant Joe Maddon.

Friedman a rejoint les Dodgers de Los Angeles pour devenir leur président des opérations baseball, tandis que Maddon a utilisé la clause de sortie incluse à son contrat avec les Rays pour accepter le poste disponible chez les Cubs de Chicago.

«Le changement est bon en soi. Nous nous adaptons au changement, a déclaré Sternberg. J'ai aussi peur que quiconque, mais nous nous adaptons. Nous avons été habiles à gérer les changements au cours des dernières années et nous avons hâte de voir quelles occasions ces changements nous apporterons.»

Sternberg a pris le temps de réfléchir quand on lui a demandé quel départ l'avait le plus pris par surprise.

«Difficile à dire. Je n'avais pas pensé à ça avant que vous me le demandiez, a-t-il dit. Je dirais que c'est probablement celui de Joe.»

L'occasion pour Friedman de travailler avec une organisation disposant d'importants moyens financiers comme les Dodgers était «assurément la plus alléchante», selon Sternberg, et le jeune dirigeant de 38 ans «croyait qu'il était temps de passer à autre chose».

Les Rays ont cependant demandé au baseball majeur de mener une enquête sur un possible cas de maraudage de la part des Cubs dans le dossier de Maddon, mais Sternberg dit ne pas encore avoir reçu de réponse.

«Écoutez, nous ne lui souhaitons que du succès, c'est personnellement ce que je lui souhaite, a précisé Sternberg. Il n'y a pas de rancoeur. C'est un gars qui peu importe ce qu'il fera dans l'avenir, sera toujours lié à cette organisation pour le reste de sa vie.»

Matt Silverman a été déplacé dans l'organigramme de l'équipe pour prendre la place de Friedman et les Rays ont embauché Kevin Cash, un jeune gérant de 37 ans, pour remplacer Maddon.

Même si les Rays ont échangé le populaire joueur d'utilité Ben Zobrist et le voltigeur Wil Myers un an seulement après que ce dernier eut remporté le titre de recrue de l'année dans l'Américaine, Sternberg a déclaré que l'équipe avait résisté à la tentation de purger sa masse salariale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer