Pete Rose soumet une demande de réintégration

Pete Rose... (Photo Tom Uhlman, archives AP)

Agrandir

Pete Rose

Photo Tom Uhlman, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Glendale

Pete Rose a soumis une nouvelle requête de réintégration aux autorités du Baseball majeur, a indiqué le nouveau commissaire Rob Manfred.

Le meneur au chapitre des coups sûrs en carrière a accepté une suspension à vie en août 1989, à la suite de l'enquête indépendante de l'avocat John Dowd portant sur les Ligues majeures de baseball qui a conclu qu'il avait parié sur une victoire des Reds de Cincinnati alors qu'il était le gérant de l'équipe. Il a déposé une première requête en septembre 1997, puis a rencontré le commissaire Bud Selig - qui n'a jamais rendu sa décision - en novembre 2002.

Manfred a remplacé Selig en janvier.

Après avoir rencontré les Dodgers de Los Angeles lundi, Manfred a confié qu'il avait reçu «une demande formelle de Pete. Ce que je prévois faire, c'est de rencontrer ses représentants, et nous discuterons de la façon d'entamer le processus dans ce dossier».

À l'époque de l'enquête portant sur Rose, Manfred était un associé chez Morgan, Lewis & Bockius, une firme d'avocats spécialisée dans le droit du travail dans les Ligues majeures. Il n'a jamais été impliqué dans l'enquête.

«Je veux être certain de comprendre tous les détails du rapport Dowd et la décision du commissaire Bart Giamatti, a mentionné Manfred. Je veux entendre ce que Pete a à dire, et je prendrai une décision.»

Rose, qui aura 74 ans le mois prochain, a nié pendant 15 ans avoir parié sur un match de baseball. Puis, dans son autobiographie intitulée «Pete Rose: My Prison Without Bars» publiée en 2004, il a changé son fusil d'épaule et a admis avoir parié sur les Reds alors qu'il les dirigeait.

Ces jours-ci, Rose passe son temps à autographier des balles de baseball à Las Vegas pour obtenir de l'argent. Ce n'était peut-être pas la meilleure idée à l'époque où le commissaire A. Bartlett Giamatti a annoncé la suspension à vie de Rose.

«Il impose à M. Rose de refaire sa vie de façon à ce qu'elle soit, de son point de vue, plus appropriée», avait dit Giamatti lors de l'annonce de la suspension.

Le bureau des gouverneurs du Temple de la renommée du Baseball majeur a voté en 1991 pour bannir tout joueur dont le nom apparaît sur la liste des joueurs non admissibles de l'Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique (BBWAA). En vertu des règles de la BBWAA, sa dernière année d'admissibilité aurait été en 2006, et en conséquence on ignore toujours si sa potentielle réintégration pourrait lui permettre de faire son entrée au Temple de la renommée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer