• Accueil > 
  • Sports > 
  • Baseball 
  • > Décès de Minnie Minoso, pionnier du baseball cubain aux États-Unis 

Décès de Minnie Minoso, pionnier du baseball cubain aux États-Unis

Minnie Minoso... (Photo DAVID BANKS, archives AP)

Agrandir

Minnie Minoso

Photo DAVID BANKS, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jay Cohen
Associated Press
CHICAGO

Minnie Minoso, qui a claqué un circuit de deux points à sa première présence au bâton le jour où il est devenu le premier Noir à jouer au baseball professionnel à Chicago, est décédé, a fait savoir le coroner du comté de Cook dimanche.

Le coroner n'a pas immédiatement donné plus de détails sur le décès de Minoso, un Cubain dont l'âge fait l'objet d'une certaine controverse. L'organisation des White Sox de Chicago, où il a passé 12 de ses 17 saisons dans les Ligues majeures, affirme que Minoso était âgé de 90 ans.

Minoso a amorcé sa carrière dans les Ligues majeures avec les Indians de Cleveland en 1949 et a été échangé aux White Sox dans une transaction impliquant aussi les Athletics de Philadelphie deux ans plus tard. Il a effectué ses débuts dans l'uniforme des White Sox le 1er mai 1951 et a cogné un circuit à sa première visite à la plaque contre le droitier Vic Raschi, des Yankees de New York.

Pendant son séjour avec les White Sox, Minoso a affiché une moyenne cumulative de ,304, avec 135 circuits et 808 points produits. Les White Sox ont retiré son numéro 9 en 1983, et une statue de Minoso a été érigée devant le U.S. Cellular Field. En carrière, il a inscrit une moyenne de ,298, avec 186 circuits et 1023 points produits. Coureur rapide, Minoso a mené la Ligue américaine aux chapitres des buts volés et des triples trois fois dans chacune de ces deux catégories.

Minoso a été sélectionné pour participer à neuf matchs des Étoiles et a gagné trois Gants d'or à titre de voltigeur de gauche. Il a terminé quatre fois parmi les quatre premiers au scrutin pour le titre de joueur le plus utile dans la Ligue américaine et a été atteint par un tir 192 fois, ce qui lui confère le neuvième rang dans l'histoire du baseball à ce chapitre.

Perçu comme la première grande vedette du baseball à provenir de l'Amérique latine, a vu le jour à La Havane et a passé la majeure partie de sa carrière à titre de voltigeur de gauche. Il est l'un des deux seuls joueurs de baseball à avoir pris part à un match lors de cinq décennies différentes. Il a obtenu son dernier coup sûr en 1976, à l'âge de 53 ans, et a été blanchi lors de ses deux présences au marbre en 1980, avec les White Sox, qui ont tenté, sans succès, de mousser la candidature de la «Comète cubaine» au Temple de la renommée du baseball.

«Nous avons perdu un ami cher, et un grand homme, a déclaré le propriétaire des White Sox, Jerry Reinsdorf, dans un communiqué. Beaucoup de larmes coulent.

«Lorsque je regardais jouer Minnie Minoso, j'ai toujours pensé voir à l'oeuvre un joueur méritant d'être au Temple de la renommée, a également affirmé Reinsdorf. Je n'ai jamais compris pourquoi Minnie n'y a pas été élu. Il pouvait tout faire. Il pouvait courir, il pouvait exceller en défensive, frapper avec puissance, réussir des coups retenus et voler des buts. Il a été l'un des joueurs les plus excitants que j'ai jamais vus.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer