• Accueil > 
  • Sports > 
  • Baseball 
  • > Max Scherzer et les Nationals auraient paraphé un contrat de sept ans 

Max Scherzer et les Nationals auraient paraphé un contrat de sept ans

Max Scherzer est devenu joueur autonome après cinq saisons... (Photo Paul Sancya, archives AP)

Agrandir

Max Scherzer est devenu joueur autonome après cinq saisons à Detroit.

Photo Paul Sancya, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Howard Fendrich
Associated Press
Washington

Max Scherzer deviendra le lanceur droitier le mieux payé de l'histoire du baseball après avoir accepté un contrat de sept ans, 210 millions de dollars américains des Nationals de Washington, qui comprend un boni de signature de 50 millions de dollars.

C'est ce qu'a appris l'Associated Press d'une source au fait des négociations et qui a accepté de donner les détails de l'entente sous le couvert de l'anonymat, puisqu'elle n'a pas encore été officialisée.

Scherzer, vainqueur du Cy Young dans l'Américaine en 2013, recevra cette somme sur 14 ans.

Le contrat du baseballeur de 30 ans est le deuxième plus important pour un lanceur, derrière les 215 millions de dollars sur sept ans que les Dodgers de Los Angeles donneront à Clayton Kershaw. L'ancienne marque pour un droitier appartenait à Justin Verlander, un autre vainqueur du Cy Young chez les Tigers de Detroit, qui a signé son nom au bas d'un pacte de 180 millions de dollars pour sept saisons.

Scherzer est devenu joueur autonome après cinq saisons à Detroit. Il a refusé une offre de 144 millions de dollars américains pour six saisons de la part des Tigers en mars dernier, préférant miser sur ses performances en 2014 et profiter de l'autonomie complète, un pari qui lui vaut aujourd'hui 66 millions de dollars de plus.

Il a compilé une fiche de 18-5 avec une moyenne de points mérités de 3,15 en 2014, un an après avoir compilé une fiche de 21-3 et une m.p.m. de 2,90 qui lui ont permis d'être élu meilleur lanceur de l'Américaine.

En carrière, Scherzer a disputé 207 matchs, dont 198 comme partant avec les Diamondbacks de l'Arizona et les Tigers, compilant une fiche de 91-50 avec une moyenne de 3,57. Il a réussi un jeu blanc et un match complet en carrière. Il a récolté au moins 231 retraits sur des prises à ses trois dernières campagnes.

Le boni de signature consenti à Scherzer devient aussi le plus important de l'histoire, surpassant facilement les 30 millions de dollars que les Cuibs de Chicago ont octroyé au partant Jon Lester il y a quelques semaines. Scherzer compte établir sa résidence principale en Floride, ce qui protégerait ce boni des impôts du District de Columbia, selon la même source.

Il s'agit d'un geste surprenant pour les Nationals, vainqueurs dans l'Est de la Nationale l'an dernier, qui comptaient déjà sur une rotation impressionnante, composée de Stephen Strasburg, Jordan Zimmermann, Doug Fister - ex-coéquipier de Scherzer chez les Tigers - Gio Gonzalez et Tanner Roark. Ce groupe est déjà considéré comme l'un des meilleurs - sinon le meilleur - des Majeures. L'addition de Scherzer ne ferait que l'améliorer.

Elle soulève toutefois quelques questions. Que feront maintenant les Nationals? Chercheront-ils à transiger l'un de leurs partants de 2014?

Zimmermann a terminé l'année avec une fiche de 14-5 et une moyenne de 2,66, tout en ayant réussi 182 retraits sur des prises en 199 manches et deux tiers de travail. Il a lancé le premier match sans point, ni coup sûr de l'histoire des Nationals lors du dernier jour de la saison. Il deviendra joueur autonome l'automne prochain.

Strasburg a terminé à 14-11 avec une moyenne de 3,14 et 242 retraits au bâton en 215 manches; Fister avec une fiche de 16-6 et une moyenne de 2,41; Gonzalez à 10-10 et une m.p.m. de 3,57; et Roark avec un dossier de 15-10 et une moyenne de 2,85 en 198 manches et deux tiers au monticule.

Gonzalez, troisième au scrutin du Cy Young dans la Nationale en 2012, est l'unique gaucher de la rotation.

Selon Fox Sports, Zimmermann ou Strasburg - voire les deux - pourraient être disponibles.

En raison de cette prise sur le marché des joueurs autonomes, les Nationals perdront ce qui aurait été la 27e sélection au total lors du prochain repêchage, tandis que les Tigers obtiendront un choix supplémentaire compensatoire après le premier tour.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer