Alex Rodriguez aurait avoué s'être dopé

Alex Rodriguez... (Photo Kathy Willens, archives AP)

Agrandir

Alex Rodriguez

Photo Kathy Willens, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Curt Anderson
Associated Press
Miami

Alex Rodriguez aurait admis aux enquêteurs fédéraux qu'il a consommé des stéroïdes anabolisants, a révélé l'avocat de l'ex-instructeur des lanceurs des Hurricanes de l'Université de Miami.

L'avocat Frank Quintero fils, qui représente Lazaro Collazo dans un dossier de complot pour distribuer des drogues de performance, a déclaré à l'Associated Press que le joueur de troisième but des Yankees de New York avait reconnu avoir consommé des stéroïdes anabolisants, selon des documents de la Drug Enforcement Administration (DEA) présentés par le gouvernement aux avocats impliqués dans le dossier.

Le Miami Herald a été le premier à rapporter la confession de Rodriguez, mercredi.

Rodriguez a toujours nié avoir consommé des stéroïdes venant de la clinique maintenant fermée Biogenesis of America de Coral Gables et son propriétaire, Anthony Bosch.

Le Herald a toutefois rapporté que Rodriguez a admis avoir consommé des stéroïdes lors d'une entrevue accordée en janvier aux agents de la DEA et aux procureurs, dans le sud de la Floride.

S'étant vu accordée l'immunité contre de possibles poursuites, il a dit avoir eu recours à des substances interdites de la fin de 2010 à octobre 2012. Rodriguez fait partie des Yankees depuis 2004.

Selon ce que rapporte le quotidien, les autorités américaines ont aussi donné une telle immunité à Manny Ramirez, Ryan Braun, Melky Cabrera, Nelson Cruz, Francisco Cervelli, Yasmani Grandal, Cesar Puello et Jordany Valdespin.

Rodriguez, qui a été nommé trois fois le joueur le plus utile de l'Américaine, a reconnu en 2009 qu'il a pris des produits dopants de 2001 à 2003, alors qu'il portait les couleurs des Rangers du Texas.

En août 2013, le commissaire Bud Selig a suspendu Rodriguez pour 211 matches pour avoir enfreint la politique antidopage du baseball majeur. Cinq mois plus tard, la sanction a été réduite à la saison 2014 par l'arbitre Fredric Horowitz.

Rodriguez a clamé son innocence et a déposé une poursuite en cour fédérale, avant de la retirer et d'accepter la punition.

L'athlète de 39 ans doit recevoir 61 M $ lors des trois dernières années de son contrat avec les Yankees.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer