Tim Lincecum attend son tour

Relégué au rôle de releveur, Tim Lincecum n'a... (Photo Charlie Neibergall, AP)

Agrandir

Relégué au rôle de releveur, Tim Lincecum n'a toujours pas été utilisé par les Giants depuis le début des séries.

Photo Charlie Neibergall, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Janie McCauley
Associated Press
San Francisco

Tim Lincecum a marché discrètement à travers le vestiaire avant l'entraînement de samedi et a étiré son bras gauche au moment où il est passé devant le casier de Jean Machi, offrant ainsi une tape sympathique du poing au releveur.

Pas besoin de dire un mot.

Lincecum, relégué au rôle de releveur et qui n'a toujours pas été envoyé sur la butte depuis le début des séries, fait tout ce qu'il peut afin de rester impliqué dans la plus récente marche des Giants de San Francisco vers la Série mondiale, lui qui a joué un rôle important dans les deux plus récents triomphes des siens.

Le double récipiendaire du trophée Cy Young dans la Nationale n'a pas lancé en situation de match depuis le 28 septembre, mais il continue à suivre sa routine habituelle en attendant sa chance. Le gérant Bruce Bochy a laissé entendre que son tour pourrait venir plus rapidement qu'on le pense face aux Royals de Kansas City.

«J'essaie de rester dans un bon état d'esprit, a déclaré Lincecum. Je dois rester positif et avoir une approche au jour le jour. Chaque journée des séries éliminatoires est spéciale.»

Même quand on doit attendre patiemment son tour.

Lincecum avait lancé lors du match no 5 de la Série mondiale en 2010, quand les Giants avaient battu les Rangers du Texas, et avait joué un rôle clé comme releveur dans la marche des siens vers un deuxième titre de la Série mondiale en trois ans en 2012.

Après avoir signé un nouveau contrat de deux saisons et 35 millions US en octobre dernier, Lincecum a réussi un deuxième match sans point ni coup sûr en moins d'un an le 25 juin, face aux Padres de San Diego. Il a compilé un dossier de 12-9 avec une moyenne de 4,74 en 26 départs, mettant fin à une séquence de trois campagnes consécutives avec une fiche perdante.

Ses coéquipiers comprennent que ça ne doit pas être facile d'être dans la peau d'un gars qui a déjà été considéré comme le visage de l'équipe.

«Je fais tout ce que je peux pour l'encourager à chaque jour parce que nous allons devoir compter sur lui éventuellement et ce sera dans un moment important. Nous sommes en Série mondiale, a déclaré Jake Peavy, qui sera le partant des Giants lors du match no 2. Nous croyons en lui. Il a accompli de grandes choses en séries éliminatoires, autant comme partant qu'en tant que releveur.»

Même Bochy admet penser à Lincecum, sachant à quel point il veut contribuer aux succès de l'équipe.

«Je vais commencer en disant que Timmy a accompli beaucoup de choses pour nous, a dit Bochy. Quand vous êtes en séries éliminatoires, il va y avoir un gars ou deux qui vont être moins utilisés, mais ça ne veut pas dire qu'ils ne joueront pas un rôle important.

«Je pense à Timmy, croyez-moi. Le fait qu'il n'a pas lancé ne veut pas dire que je l'ai oublié ou que j'ai oublié ce qu'il a fait pour nous. Jusqu'ici, tout a fonctionné. J'aimerais quand même qu'il participe aux séries.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer