Les Royals s'approchent à un gain de la Série mondiale

Billy Butler a produit le point qui a fait la différence en sixième manche à... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dave Skretta
Associated Press
Kansas City

Billy Butler a produit le point qui a fait la différence en sixième manche à l'aide d'un ballon sacrifice et les releveurs des Royals de Kansas City ont neutralisé les Orioles de Baltimore jusqu'à la fin dans une victoire de 2-1, mardi, ce qui permet aux Royals de mener la série de championnat de la Ligue américaine 3-0.

Le troisième-but Mike Moustakas a réussi deux jeux spectaculaires en défensive et les Royals ont signé une 10e victoire de suite en séries éliminatoires, incluant sept en 2014. Participant au bal d'automne pour une première fois depuis 1985, la seule chose qui a ralenti les Royals jusqu'ici est la pluie, qui a forcé le report d'un match prévu lundi.

«Nous tentons simplement de trouver un moyen de gagner à chaque soir», a dit Moustakas.

Mercredi, les Royals enverront Jason Vargas sur la butte pour le quatrième match et une autre victoire leur permettrait d'atteindre la Série mondiale pour une première fois depuis 1985. Miguel Gonzalez tentera de garder les Orioles en vie.

«C'est difficile de profiter d'erreurs quand ton adversaire n'en fait pas, a déclaré le premier-but des Orioles Steve Pearce. C'est difficile. Nous sommes à une défaite de l'élimination. Nous devons trouver un moyen de nous en sortir. Quelqu'un doit se lever pour accomplir le travail.»

Les partants Jeremy Guthrie, des Royals, et Wei-Yin Chen, des Orioles, se sont livré un bon duel de lanceurs pendant cinq manches.

Chen a toutefois concédé un simple à Nori Aoki pour amorcer la sixième. Après un retrait, Eric Hosmer a cogné un simple, plaçant des coureurs aux extrémités, et le gérant des Orioles Buck Showalter a décidé d'envoyer le releveur Kevin Gausman au monticule pour affronter Butler.

Le frappeur de choix des Royals a claqué un ballon au champ gauche et Aoki a filé au marbre, brisant ainsi l'égalité de 1-1.

Un des meilleurs groupes de releveurs des majeures s'est chargé du reste - les releveurs et Guthrie ont retiré les 16 derniers frappeurs des Orioles.

La victoire est allée au dossier de Jason Frasor, qui a facilement fait le travail en sixième. Kelvin Herrera et Wade Davis ont ensuite fait le pont jusqu'à Greg Holland, qui a été parfait en neuvième et qui a enregistré un troisième sauvetage.

Des 33 équipes qui ont accusé un retard de 3-0 dans l'histoire des séries, les Red Sox de Boston sont les seuls à avoir réussi la remontée afin de l'emporter, selon STATS. Ils ont réussi l'exploit face aux Yankees de New York en 2004.

Les Royals ont démontré leur talent en défensive face aux Orioles.

Moustakas a réussi un attrapé spectaculaire en plongeant en quatrième manche pour voler un simple à Pearce.

Il a fait encore mieux en sixième quand il s'est déplacé dans le territoire des fausses balles et a plongé par-dessus la rampe pour capter un ballon d'Adam Jones.

«Je tentais de repérer la clôture et j'ai vu que la balle s'éloignait de moi. J'ai donc dû grimper par-dessus pour l'attraper et les personnes dans l'abri m'ont aidé à me relever», a raconté Moustakas.

«C'était plutôt spécial. Je dois donner crédit aux personnes qui étaient là pour m'avoir aidé à éviter de me blesser», a-t-il dit.

C'est la 13e fois depuis le début des séries qu'un match prend fin avec un écart d'un point, égalant un record établi en 2011 et égalé une première fois l'an dernier. Six matchs ont nécessité une prolongation, dont la victoire de 5-4 des Giants de San Francisco en 10 manches face aux Cardinals de St. Louis, quelques heures plus tôt du côté de la série de championnat dans la Ligue nationale.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer