Les Orioles malmènent encore la relève des Tigers

J.J. Hardy (2) a glissé sauf au marbre... (Photo Tommy Gilligan, USA Today Sports)

Agrandir

J.J. Hardy (2) a glissé sauf au marbre pour inscrire le point victorieux pour les Orioles en fin de huitième manche.

Photo Tommy Gilligan, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
David Ginsburg
Associated Press
Baltimore

Delmon Young a poussé trois coureurs au marbre à l'aide d'un double comme frappeur d'urgence en huitième, alors que les Orioles de Baltimore ont complètement anéanti la relève des Tigers de Detroit, marquant quatre fois en route vers une victoire de 7-6.

Les Orioles détiennent maintenant une avance de 2-0 dans cette série au meilleur de cinq rencontres. Ils tenteront de balayer les Tigers dimanche, à Detroit. Miguel Gonzalez amorcera le match face à David Price, troisième vainqueur du Cy Young d'affilée à agir comme partant pour les Tigers dans cette série.

«C'est énorme de se pointer à Detroit en avance 2-0, a déclaré l'inter J.J. Hardy, qui a marqué le point victorieux sur une glissade bien synchronisée. on doit aller là-bas et faire notre boulot.»

Moins de 24 heures après que les frappeurs des Orioles soient tombés à bras raccourcis sur les releveurs des Tigers en marquant huit points en huitième dans une victoire de 12-3, ils sont venus de l'arrière en comblant un déficit de trois points.

Les Tigers menaient 6-3 avec un retrait en huitième quand le releveur Joba Chamberlain a atteint Adam Jones d'un lancer et alloué un simple à Nelson Cruz avant que Steve Pearce ne produise un point à l'aide d'un simple.

Joakim Soria (0-1) est alors entré dans le match et accordé un but sur balles à Hardy pour remplir les sentiers pour Young, qui les a vidés à l'aide d'une solide flèche dans la gauche.

«On l'a fait (jeudi) soir, on l'a fait toute la saison contre des clubs dans notre propre section, a dit Young. Alors à chaque fois qu'on en a l'occasion ou qu'on a l'occasion de placer des coureurs sur les sentiers, on pense qu'on peut gagner.»

Young a réussi 10 coups sûrs en 20 présences comme frappeur d'urgence cette saison. Il a aussi été désigné le joueur par excellent de la série de championnat de l'Américaine en 2012 - pour les Tigers - quand ils ont balayé les Yankees.

«C'est très difficile d'être assis et de ne pas savoir d'où proviendront les bonnes présences au bâton, a expliqué le gérant des Orioles, Buck Shoewalter. Il a fait les choses qu'on doit faire pour vous donner une chance de connaître du succès.»

La relève est venue gâcher le travail du partant Justin Verlander, qui a quitté après avoir alloué trois points sur six coups sûrs et un but sur balles en cinq manches. Si Soria a subi la défaite, c'est Chamberlain qui a pris le blâme.

«Celle-là, c'est ma faute. Il n'y a pas à chercher de midi à quatorze heures, a-t-il admis. C'est certain que si je ne nous mets pas dans cette situation difficile, nous aurions une conversation bien différente.»

Brad Brach (1-0), qui a lancé deux tiers de manche, a hérité de la victoire. Zach Britton a lancé une neuvième parfaite pour inscrire son premier sauvetage des séries.

J.D. Martinez, une claque de deux points, et Nick Castellanos ont frappé des circuits consécutifs en quatrième, alors que les Tigers ont marqué cinq points aux dépens du partant Wei-Yin Chen.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer