Tony Gwynn est décédé

Publicité
Bernie Wilson
Associated Press
San Diego

Tony Gwynn, le membre du Temple de la renommée qui a passé toute sa carrière avec les Padres et a été un des athlètes les plus aimés à San Diego, est décédé du cancer, lundi. Il était âgé de 54 ans.

Gwynn, qu'on avait surnommé «Monsieur Padre», était en congé de maladie depuis la fin du mois de mars. Il travaillait comme entraîneur au baseball à l'Université San Diego State, son alma mater. Il est mort alors qu'il était hospitalisé à Poway, une ville de banlieue, a fait savoir son agent John Boggs.

«Pendant plus de 30 ans, Tony Gwynn a été un ambassadeur de bonne volonté pour notre sport national, et il manquera aux nombreuses personnes qu'il a touchées», a déclaré le commissaire Bud Selig.

Gwynn a subi deux opérations pour son cancer à la joue droite entre le mois d'août 2010 et février 2012. La deuxième chirurgie a été compliquée, alors qu'on a dû lui enlever un nerf au visage qui était mêlé à une tumeur à l'intérieur de sa joue droite. On lui a greffé un nerf du cou pour que son visage puisse bouger normalement.

Selon Gwynn, la maladie était attribuable à l'habitude qu'il avait de chiquer du tabac.

L'instructeur au troisième but des Giants de San Francisco Tim Flannery a longtemps joué avec Gwynn et il l'a ensuite dirigé.

«Je vais me souvenir du gloussement de son rire, a commenté Flannery. Il riait toujours, il parlait toujours, il était toujours heureux.

«Le monde du baseball ne sera pas le même sans un de ses grands joueurs, et le monde dans son ensemble ne sera pas le même sans cet être humain merveilleux, a ajouté Flannery. Il avait tellement d'empathie pour les autres. Il travaillait plus fort que quiconque, et il était comme un enfant quand il jouait au baseball, tellement il adorait ça.»

Chose devenue rare dans le sport professionnel, Gwynn a passé toute sa carrière avec les Padres. Il a choisi de rester à San Diego au lieu d'aller jouer ailleurs et empocher un salaire plus élevé. Sa grande coordination lui a permis d'être un des meilleurs frappeurs de contact du baseball. Il a réussi 3141 coup sûrs en 20 ans de carrière, maintenu une moyenne au bâton de ,338 et remporté huit championnats des frappeurs dans la Ligue nationale. Ce frappeur gaucher est devenu un spécialiste des coups sûrs au champ opposé, entre le troisième-but et l'arrêt-court.

Les Padres ont participé à la Série mondiale à deux reprises et Gwynn y était à chaque fois. Il a invité à 15 occasions au match des étoiles. Il a pris sa retraite en 2001 et il a été élu au Panthéon du baseball en 2007, en compagnie de Cal Ripken fils.

Gwynn laisse dans le deuil son épouse Alicia, sa fille Anisha et son fils Tony. Celui-ci joue pour les Phillies de Philadelphie.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer