Russell Martin signe son contrat de 2 ans avec les Pirates

Russell Martin... (Photo : archives)

Agrandir

Russell Martin

Photo : archives

Partager

John Perotto
Associated Press
Pittsburgh

Une journée après avoir conclu une entente de principe, le receveur québécois Russell Martin a signé un contrat de deux ans d'une valeur de 17 millions $ US avec les Pirates de Pittsburgh, vendredi.

Une journée après avoir conclu une entente de principe, le receveur québécois Russell Martin a signé un contrat de deux ans d'une valeur de 17 millions $ US avec les Pirates de Pittsburgh, vendredi.

Martin, un athlète de 29 ans qui a été invité trois fois au match des étoiles, a présenté une moyenne de ,211 avec 21 circuits et 53 points produits en 133 rencontres avec les Yankees de New York, la saison dernière.

«Ce sera différent, a dit Martin. Ce sera un défi, mais je crois que les Pirates ont une équipe jeune et électrisante. Il y a beaucoup de talent là-bas et je ne crois pas que nous sommes si loin de devenir une équipe championne, contrairement à ce que les gens à l'extérieur du baseball croient.»

La moyenne au bâton de Martin a décliné à chacune des cinq dernières années après qu'il eut affiché un taux de succès de ,295 en 2007, quand il s'alignait avec les Dodgers de Los Angeles.

«Ce n'était pas une très bonne saison, a admis Martin, et je sais que je suis capable d'être bien meilleur.»

L'entente permet à Martin de retrouver le lanceur droitier A.J. Burnett. Ils ont joué ensemble chez les Yankees en 2011 avant que Burnett ne soit échangé aux Pirates, le printemps dernier.

Les Pirates avaient besoin d'un receveur d'expérience après avoir refusé de se prévaloir de l'option prévue au contrat de Rod Barajas, qui a connu des difficultés à sa seule saison dans l'uniforme noir et or. Barajas a présenté une moyenne de ,206 avec 11 circuits en 104 matchs et il a offert du jeu médiocre en défensive, ne retirant que six pour cent des coureurs ayant tenté de voler un but à ses dépens (6-en-99).

Après un début de saison surprenant, les Pirates ont failli à la tâche dans le dernier droit. Ils ont fini la campagne avec un dossier de 79-83.

«Avec Russell Martin, nous avons obtenu un receveur défensif de qualité et un frappeur discipliné qui ajoute de la puissance à notre formation, a commenté le directeur général des Pirates Neal Huntington en annonçant l'embauche officielle, vendredi. Il nous apporte aussi de l'expérience, du leadership et un fort désir de rivaliser et de gagner au sein de notre organisation.»

L'athlète originaire de Chelsea, au Québec, s'était vu offrir un contrat de trois ans de 20 millions $ par le directeur général des Yankees Brian Cashman pendant le dernier camp d'entraînement, et il avait refusé. La formation new-yorkaise n'est pas revenue à la charge pendant la saison morte.

«J'aime bien Russell Martin, a déclaré Cashman, vendredi, pendant un événement caritatif tenu à Stamford, au Connecticut. Je suis un fervent partisan de Russell Martin. Mais en fin de compte, nous avons plusieurs trous à combler et nous devons être prudents dans la façon que nous dépensons notre argent. Russell était en forte demande et c'était mérité, mais notre attention se porte surtout vers notre personnel de lanceurs.»

Mike McKenry, le réserviste de Barajas la saison dernière à Pittsburgh, a mieux fait que ce dernier, mais il n'a pas les antécédents de Martin. Le receveur québécois a retiré 25 pour cent des coureurs qui l'ont défié (20-en-83), la saison dernière, et il n'a commis que six erreurs en 128 matchs disputés derrière le marbre. C'est là le même total qu'a affiché Barajas en 24 sorties de moins.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer