Philip Humber des White Sox lance un match parfait

Sur le même thème

Phil Humber a signé le premier match parfait à travers les majeures en  près de... (Photo: Elaine Thompson, AP)

Agrandir

Photo: Elaine Thompson, AP

Associated Press
Seattle

Phil Humber a signé le premier match parfait à travers les majeures en près de deux ans et il a aidé les White Sox de Chicago à battre les Mariners de Seattle 4-0, samedi.

Il s'agit du 21e match parfait dans l'histoire des majeures et du premier depuis celui réussi par Roy Halladay des Phillies de Philadelphie face aux Marlins de la Floride le 29 mai 2010. Il s'agit du troisième match parfait dans l'histoire des White Sox. Mark Buehrle avait été parfait face aux Rays de Tampa Bay le 23 juillet 2009 et Charles Robertson avait réussi l'exploit contre les Tigers de Detroit le 30 avril 1922.

«C'est génial, a dit Humber. Je suis très reconnaissant.»

Alors que les membres des White Sox étaient placés sur la plus haute marche de l'abri des joueurs, Humber a lancé trois balles consécutives à Michael Saunders pour amorcer la neuvième manche. Il l'a finalement retiré sur des prises puis John Jaso a frappé un ballon. Humber a mis fin à la rencontre en retirant Brendan Ryan sur des prises.

Ryan a tenté de retenir son élan et a raté la balle alors que le compte était complet. Le receveur A.J. Pierzynski a échappé la balle, mais Ryan est resté figé près de la boîte des frappeurs, incertain de la décision de l'arbitre Brian Runge. Pierzynski a lancé au premier but pour compléter le jeu.

«Je ne sais pas pourquoi je les ai dominés, a mentionné Humber. Ils ont frappé la balle en direction de nos joueurs. Je suis reconnaissant. J'ai bien lancé. C'est quelque chose que je ne vais jamais oublier.»

Humber, qui a subi l'opération Tommy John en 2005, s'est laissé tomber sur les genoux et ses coéquipiers ont foncé au monticule pour le féliciter.

L'étoile de la journée a retiré neuf frappeurs sur des prises et a lancé trois balles à un frappeur à seulement trois reprises.

Il s'agit aussi du premier match sans point ni coup sûr de la saison. Il y en avait eu trois en 2011 et ils avaient été réussis par Francisco Liriano des Twins du Minnesota, Justin Verlander des Tigers et Ervin Santana des Angels de Los Angeles.

Un total de trois matchs sans point ni coup sûr ont été réussis face aux Mariners. Mark Langston et Mike Witt des Angels de la Californie avaient combiné leurs efforts le 11 avril 1990 et Dwight Gooden des Yankees de New York en avait réussi un le 14 mai 1996.

Il s'agissait du deuxième départ d'Humber (1-0) cette saison. Il avait concédé un point et six coups sûrs aux Orioles de Baltimore en cinq manches et un tiers, lundi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer