Plongeon: Benfeito et Chamandy terminent 8e et 10e

Meaghan Benfeito, quatrième à l'issue de la demi-finale,... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Meaghan Benfeito, quatrième à l'issue de la demi-finale, a glissé jusqu'en huitième place avec 331,40 points.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
BUDAPEST

Les Québécoises Meaghan Benfeito et Olivia Chamandy sont arrivées à court à la finale de la tour des Championnats du monde de natation.

Benfeito, quatrième à l'issue de la demi-finale, a glissé jusqu'en huitième place avec 331,40 points. Chamandy a quant à elle conservé son rang en terminant 10e, avec 307,15 points.

C'est la Malaisienne Jun Hoong Cheong (397.50) qui est montée sur la plus haute marche du podium, devant les Chinoises Yajie Si (396,00) et Qian Ren (391,95).

Si et Ren avaient dominé la demi-finale, tandis que Cheong avait terminé septième.

Benfeito était plutôt déçue de sa performance.

«Ce n'est pas ma huitième place qui me dérange, c'est la façon dont j'ai plongé, a dit la Lavalloise de 28 ans. Je me dis toujours que peu importe le rang, l'important c'est de finir la compétition avec le sourire. Ce n'était pas le cas (mercredi).

«Je n'ai pas bien plongé en finale. Ce n'était pas une bonne journée, a t-elle poursuivi. Il n'y a aucune excuse, mais la fatigue de mes six compétitions en cinq jours est rentrée au poste. Je n'ai pas réussi à livrer ce que je voulais. C'est dommage que ce soit arrivé à ma compétition individuelle.»

Chamandy, qui en était à ses premiers Mondiaux, était dans un état d'esprit fort différent.

«C'était vraiment impressionnant d'être ici, a confié la plongeuse de Montréal, âgée de 16 ans. J'avais beaucoup d'adrénaline. Je ne cache pas que c'est stressant, mais c'était vraiment l'fun de voir le niveau des autres. Ça n'a rien à voir avec les Mondiaux juniors. Je suis un peu fâchée de mon premier plongeon en finale, mais pour une première fois, c'était bien. J'ai donné tout ce que je pouvais, donc je ne regrette rien.»

Chez les hommes, les Québécois Philippe Gagné et François Imbeau-Dulac ont été éliminés avant la finale de l'épreuve individuelle au tremplin de 3 m.

La Malaisienne Jun Hoong Cheong a été sacrée... (PHOTO AP) - image 2.0

Agrandir

La Malaisienne Jun Hoong Cheong a été sacrée championne du monde de plongeon au 10 m.

PHOTO AP

Au terme des préliminaires, Gagné a obtenu sa place en demi-finale grâce à son pointage de 410,25 qui lui a valu la 16e place. En demi-finale, le plongeur montréalais a pris le 17e rang avec 396,90 points.

«Ça s'est quand même bien passé, mais je n'étais pas constant, a dit Gagné. J'étais un peu plus déçu de ma performance en demi-finale, mais ce n'est pas grave. J'ai appris beaucoup en participant aux Mondiaux cette année.»

Imbeau-Dulac a vu sa journée se terminer en préliminaires. Le plongeur de Saint-Lazare a terminé ce premier tour au 27e rang avec la note de 385,30.

Jeudi, il y aura les préliminaires et les demi-finales du 3 m féminin.

Simoneau cinquième

À la nage synchronisée, Jacqueline Simoneau a terminé cinquième du concours solo, à un peu plus de trois points d'une médaille.

Simoneau a obtenu 90,1333 points, alors que l'Ukrainienne Anna Voloshyna a gagné la médaille de bronze avec une récolte de 93,3000.

C'est la Russe Svetlana Kolesnichenko (96,1333) qui a gagné la compétition. L'Espagnole Ona Carbonell (95,0333) a terminé deuxième.

Première médaille d'or américaine

Ashley Twichell a procuré aux États-Unis une première médaille d'or des Championnats du monde de natation en remportant le 5 kilomètres en eaux libres au lac Balaton.

Twichell a franchi le fil d'arrivée 3,5 secondes devant la Française Aurélie Muller, en 59 minutes, sept secondes (59:07,00). La médaille de bronze est allée à la Brésilienne Ana Marcela Cunha, qui a conclu à 4,4 secondes de la gagnante.

Seule Canadienne en lice, Breanne Emma Joan Siwicki a terminé en 29e place, en 1:01:59,80.

La championne en titre, l'Américaine Haley Anderson, a terminé cinquième.

Les États-Unis ont gagné 10 médailles au total au 5 km, plus que toute autre nation dans l'épreuve en eaux libres aux Mondiaux. Il s'agit d'une troisième médaille d'or consécutive pour les Américaines. 




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer