La Chine nie avoir camouflé des cas de dopage en natation

L'Agence antidopage chinoise a indiqué avoir décelé six récents cas de dopage... (Photo Hannibal Hanschke, archives Reuters)

Agrandir

Photo Hannibal Hanschke, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Christopher Bodeen
Associated Press
Pékin

L'Agence antidopage chinoise a indiqué avoir décelé six récents cas de dopage parmi les nageurs du pays, mais nie les allégations d'un quotidien britannique comme quoi elle aurait tenté de les camoufler.

The Times a rapporté dans son édition de jeudi avoir été approché par des lanceurs d'alerte impliqués dans la natation chinoise qui ont prétendu que cinq cas de dopage ont été cachés.

Jian Zhao, directeur adjoint de l'agence chinoise, CHINADA, a déclaré avoir décelé trois cas de dopage au clembutérol, en août et septembre. La fédération chinoise de natation imposera bientôt des sanctions dans ces dossiers et les coupables seront alors divulgués.

Zhao a ajouté que trois autres tests positifs depuis le début de 2016, tous obtenus en janvier, demeurent sous enquête et seront rendus publics à moins de 20 jours de l'imposition des sanctions, comme le stipulent les règles de l'Agence mondiale antidopage.

Selon Zhao, l'AMA a toujours été mise au courant des cas de dopage positifs en Chine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer