Jennifer Abel gagne le bronze au Grand Prix de plongeon de la FINA

La plongeuse lavalloise Jennifer Abel.... (Archives AFP)

Agrandir

La plongeuse lavalloise Jennifer Abel.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
ROSTOCK, Allemagne

La Lavalloise Jennifer Abel a récolté la médaille de bronze à l'issue d'une finale chaudement disputée au tremplin féminin de trois mètres, samedi, lors de la première étape du circuit du Grand Prix de plongeon de la FINA.

Il s'agit de la deuxième médaille de la compétition pour le Canada après la première place de la Montréalaise Meaghan Benfeito à la tour de 10 mètres, vendredi.

Le classement final s'est décidé dans la cinquième et dernière ronde alors qu'Abel, la Chinoise Lin Qu et l'Italienne Tania Cagnotto ont entrepris cette ronde pratiquement nez à nez pour le premier rang.

Qu a été la seule des trois à réussir son dernier plongeon et elle a remporté la médaille d'or avec une note finale de 341,25.

Cagnotto, la meneuse avant la dernière ronde, a obtenu des 6,5 et 7,0 pour son plongeon retourné et a obtenu la médaille d'argent avec un score de 341,05, tandis qu'Abel a éprouvé des difficultés avec les vrilles de son plongeon pour terminer troisième avec 336,30.

Abel s'était montrée convaincante dans ses quatre premiers plongeons dans la finale et accusait alors un déficit de moins de deux points de Cagnotto - la meneuse à ce moment-là - avant la dernière ronde.

«Ça s'est super bien passé pour moi, a commenté Abel. Les débuts de saison sont toujours un peu plus difficiles mais aujourd'hui ç'a été exactement comme je le voulais.

«Je suis un peu déçue de mon dernier plongeon (un double saut périlleux et demi avant avec deux vrilles en position carpée) mais c'est parce que je m'en demande un peu trop. C'est un plongeon que j'ai ajouté à ma liste dernièrement. Je peux encore m'améliorer même si j'ai été très stable tout au long de ma finale.»

Abel avait dominé sa vague de demi-finale et s'était classée deuxième en préliminaires.

Pamela Ware, de Greenfield Park, a conclu au sixième et dernier rang de la finale avec un score de 290,05. En demi-finale, Ware s'était glissée au troisième rang de sa vague. En préliminaires, elle avait terminé 10e.

«En préliminaires et en demi-finale, ça n'a vraiment pas bien été, a indiqué la plongeuse québécoise. Après mes deux premiers plongeons, j'avais 94 points et j'étais vraiment découragée. J'ai continué malgré tout et j'ai fait mes trois autres plongeons comme il le fallait pour entrer dans la finale où j'ai encore raté mon premier plongeon.

«Ça fait juste deux semaines que je suis revenue car je me suis déchiré l'oblique. Je n'ai pas vraiment pu m'entraîner. Ç'a quand même bien été aujourd'hui même si je ne me suis entraîné qu'une semaine et demie seulement. Je suis vraiment contente pour ça.»

Par ailleurs, le duo québécois composé de Philippe Gagné et Vincent Riendeau a conclu au pied du podium à la plateforme de dix mètres. Gagné et Riendeau ont amassé un total de 370,74 points.

«Notre but principal était de pratiquer notre synchro à l'international», a indiqué Gagné, de Montréal.

«C'était quand même une bonne performance pour notre premier Grand Prix international, d'ajouter Riendeau, de Beaconsfield. Nous avons été stables. S'il y a une chose à améliorer, ce serait nos plongeons individuels quand nous faisons notre synchro.»

Ce sont les Allemands Patrick Hausding et Sascha Klein qui l'ont emporté, récoltant 451,26 points. Les six plongeons des Chinois Lian Junjie et Tai Xiaohu ont été suffisamment bien exécutés pour qu'ils se glissent au deuxième rang avec un score de 427,47. Le duo mexicain de Diego Balleza et Jonathan Ruvalcaba (400,35) a pris la troisième place.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer