Nage synchronisée: les Québécoises à la hauteur

Jacqueline Simoneau et Karine Thomas... (Photo Pascal Ratthe, Le Soleil)

Agrandir

Jacqueline Simoneau et Karine Thomas

Photo Pascal Ratthe, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
QUÉBEC

Les Québécoises Jacqueline Simoneau et Karine Thomas ont brillé lors de leur première compétition contre l'élite mondiale en prenant le quatrième rang du classement provisoire lors de la présentation du duo technique, jeudi, dans le cadre de la 13e Coupe du monde FINA de nage synchronisée.

Les Chinoises Xuechen Huang et Wenyan Sun se sont hissées au-dessus de la mêlée en obtenant 92,2374 points pour leur prestation. Les Japonaises Yukiko Inui et Risako Mitsui ont aussi été fort impressionnantes et elles se sont classées deuxièmes avec un score de 89,7767. Les Ukrainiennes Lolita Ananasova et Anna Voloshyna ont fini tout juste derrière grâce à une récolte de 89,1607 points.

Simoneau et Thomas, qui font équipe depuis décembre dernier seulement, se sont vu octroyer une note cumulative de 87,8295.

«C'est notre meilleure performance en compétition alors on est très contente de ça. Mais c'est sûr qu'on aurait aimé avoir un meilleur score», a dit Thomas, de Gatineau, seule membre de la délégation canadienne à avoir participé aux Jeux de Londres.

«Côté synchro, ça s'est bien passé pour la plus grande partie de la routine. On est vraiment contente de l'énergie qu'il y avait entre nous deux», a poursuivi l'athlète de 25 ans. Elle estime toutefois que certains aspects techniques auraient pu être mieux exécutés. Six éléments doivent obligatoirement être présentés par les duos lors de l'épreuve technique.

«On doit continuer d'améliorer notre solidité et notre hauteur. Il s'agit de retourner à l'entraînement, d'analyser ce qu'on peut faire de mieux et de continuer de se perfectionner», a conclu la protégée de Meng Chen, qui est à la barre de l'équipe nationale depuis 2012.

Simoneau, qui vient tout juste d'avoir 18 ans, n'avait aucun regret après leur prestation.

«Je ne pouvais pas nager mieux que je l'ai fait ce soir alors je suis vraiment contente», a dit la Montréalaise, vice-championne du monde junior en titre.

«J'ai très hâte de nager le programme libre, qui est vraiment plus notre force. On a une bonne énergie, un bon synchronisme et on présente des figures avec un bon niveau de difficulté, ce qui peut nous permettre d'aller chercher un bon pointage. Puis comme la foule est avec nous, ça nous apportera encore plus d'énergie. Ce sera un avantage» a ajouté Simoneau.

Le programme libre, qui compte pour 50% de l'épreuve en duo, sera présenté samedi. Les qualifications de l'épreuve acrobatique en équipe, qui est pour une première fois au programme d'une Coupe du monde, et l'épreuve technique en équipe seront présentées vendredi au PEPS.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer