Marianne St-Gelais savoure son premier titre mondial au 1500 m

Marianne St-Gelais sur le podium à Séoul, samedi.... (PHOTO AP)

Agrandir

Marianne St-Gelais sur le podium à Séoul, samedi.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne
Montréal

Marianne St-Gelais et Charles Hamelin sont rentrés au bercail, lundi soir, après avoir respectivement été sacrés champions du monde sur 1500m et 1000m ce week-end aux Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste de Séoul.

St-Gelais, de St-Félicien, a finalement obtenu le titre qu'elle convoitait tant. En entrevue alors qu'elle venait tout juste de débarquer de l'avion à l'aéroport Pierre-Elliott Trudeau lundi soir, elle a dit savourer chaque instant depuis qu'elle a été sacrée championne du monde pour la première fois de sa carrière.

À ses cinq participations précédentes aux Championnats du monde, la patineuse de 26 ans n'était jamais parvenue à grimper sur la plus haute marche du podium. Elle avait cependant déclaré à La Presse Canadienne le mois dernier qu'elle avait l'impression que cette fois-ci, les astres étaient alignés.

St-Gelais a également obtenu l'argent au relais et le bronze au 500m. La pétillante patineuse a cependant connu moins de succès en participant à la finale B au 1000m et en terminant cinquième au 3000m. Mais qu'à cela ne tienne, elle dresse néanmoins un bilan positif de sa saison 2015-16.

À l'instar de St-Gelais, Hamelin a également connu une première aux Mondiaux de Séoul.

Il a notamment été sacré champion du monde au 1000m, une distance sur laquelle il n'avait jamais gagné aux Mondiaux auparavant. Avant son triomphe à Séoul, ses huit titres mondiaux précédents ont été acquis au 500m (2007, 2009), au 3000m (2006) et au relais (2005, 2006, 2011, 2012, 2013).

Hamelin a donc décroché son neuvième titre mondial en carrière. Après avoir été éliminé dès les qualifications au 500m vendredi, la locomotive de Ste-Julie a rebondi en récoltant trois médailles - dont l'or au 1000m.

La tête d'affiche de l'équipe masculine de patinage de vitesse courte piste a aussi terminé deuxième au relais et troisième au 3000m, avant d'aboutir septième au 1500 m.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer