Hamelin et Maltais victorieux à Shanghai

Charles Hamelin... (Photo AP)

Agrandir

Charles Hamelin

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SHANGHAI

Les Québécois Charles Hamelin et Valérie Maltais se sont illustrés samedi à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste de Shanghai, remportant respectivement les épreuves de 1500 et 1000 m.

Hamelin, de Sainte-Julie, a grimpé sur la plus haute marche du podium en finale du 1500 m en vertu d'un chrono de deux minutes et 12,634 secondes. Il a devancé le Hollandais Sjinkie Knegt (2:12,701) et le Sud-Coréen Se Yeong Park (2:12,767).

«La finale s'est disputée à vive allure. Un temps dans les 2:12, c'est très vite et ça n'arrive pas souvent dans un 1500 m, a souligné Charles Hamelin. C'est bien de voir que les jambes étaient là.»

Son frère aîné, François Hamelin, a chuté durant cette course et s'est retrouvé septième du classement final.

Au 1000 m, le Bouchervillois Charle Cournoyer a franchi la distance en 1:27,682, terminant tout juste derrière le Sud-Coréen Yoon-Gy Kwak (1:27,860). Le Russe Semen Elistratov (1:27,934) a mis la main sur la médaille de bronze et Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, a terminé au pied du podium (1:28,116).

«C'est ma deuxième médaille cette saison sur cette distance, mais ç'a été un peu différent qu'à Toronto, a noté Cournoyer. Aujourd'hui (samedi), j'ai davantage été placé dans des situations difficiles et j'en suis quand même sorti gagnant, alors je suis très satisfait.»

Chez les dames, Maltais a affiché un temps de 1:35,546 pour battre au fil d'arrivée la Hollandaise Suzanne Schulting (1:47,050) et la Sud-Coréenne Suk Hee Shim - qui a reçu une pénalité.

«Il y a eu beaucoup d'action en finale, a relaté Maltais. Nous avons repris la course après que trois patineuses, dont moi, soient tombées à la suite d'un dépassement de la Chinoise Qu Chunyu. En reprenant la course à trois patineuses, j'étais à l'avant avec un tour et demi à faire mais encore une fois, il y a eu une chute des deux autres patineuses derrière moi. Ç'a été une finale plutôt spéciale, mais j'ai pris de bonnes décisions et j'étais bien placée au bon moment, autant dans la première course que dans la reprise.»

Maltais avait jusqu'ici remporté une seule médaille d'or individuelle en carrière sur la scène senior internationale. Elle avait enlevé les honneurs du 1000 m lors de la deuxième Coupe du monde de la saison 2012-2013 à Montréal, le 28 octobre 2012.

«Disons que je recherchais cette médaille d'or depuis longtemps, a-t-elle souligné. J'étais venue tout près à Toronto, mais je suis contente de l'avoir fait à Shanghai.»

Audrey Phaneuf, de Boucherville, a quant à elle fini quatrième après avoir chuté, tandis que Kim Boutin, de Sherbrooke, a pris la cinquième place. Elles ont décroché respectivement les 14e et 17e rangs du classement final.

Au 1500 m, Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, a pris le sixième rang de la finale A, alors que la Montréalaise Namasthée Harris-Gauthier a fini première de la finale B, tout juste devant sa compatriote Kasandra Bradette, de Saint-Félicien. Les trois Québécoises ont terminé respectivement sixième, septième et huitième du classement général.

Dimanche, Maltais et Boutin participeront au deuxième 1500 m. Elles prendront aussi part à la finale A du relais féminin avec St-Gelais et Phaneuf.

L'équipe canadienne de relais masculin formée de Charles Hamelin, Girard, Patrick Duffy et Cournoyer participera pour sa part au relais 5000 m. Girard, Cournoyer et François Hamelin seront également en action sur 500 m, alors que Charles Hamelin et le Montréalais Pascal Dion patineront lors du deuxième 1500 m.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer