Laurent Dubreuil gagne le bronze à Berlin

Laurent Dubreuil... (PHOTO ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Laurent Dubreuil

PHOTO ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
BERLIN

Le Québécois Laurent Dubreuil a mérité le bronze à la Coupe du monde de patin de vitesse, dimanche, tandis que le Polonais Artur Was et la Sud-Coréenne Lee Sang-hwa ont complété le balayage des courses de 500 m. Was a prévalu en 35,04 secondes, devançant le Norvégien Espen Aarnes Hvammen par deux centièmes pour signer une deuxième victoire lors du week-end.

Dubreuil a terminé troisième deux jours après son meilleur résultat en carrière, une deuxième place sur la même distance.

«J'ai connu un départ ''dégueulasse'', mon pire de l'année, a dit l'athlète de Lévis. J'ai piqué sur la glace après cinq ou 10 mètres, j'ai perdu l'équilibre. Je me suis dit ''c'est fini'', mais la pensée négative a duré juste une fraction de seconde. Les fils se sont touchés, je suis reparti et j'ai repris le retard. Je suis extrêmement fier d'avoir pu récupérer à la suite d'une erreur comme ça.»

Dubreuil connaît un excellent début de saison, et une partie de ses succès vient du changement de cap qu'il a apporté à ses entraînements pendant l'été.

«On a changé beaucoup de choses dans ma façon de m'entraîner et ce vraiment dès le début, a dit Dubreuil, 22 ans. Il fallait changer des choses et j'ai adopté une nouvelle philosophie. J'ai fait beaucoup plus de longues distances à vélo. J'ai même fait un aller-retour Québec-Chicoutimi en deux jours! La forme est là et je récupère mieux aussi, en plus d'être plus précis techniquement.»

Dubreuil a conclu à cinq centièmes du vainqueur. Son compatriote Gilmore Junio, de Calgary, a quant à lui pris le 14e rang.

Chez les dames, Lee s'est imposée en 37,96 pour un cinquième gain en six sprints cette saison. Heather Richardson des États-Unis a fini deuxième (38,07), suivie de la Japonaise Nao Kodaira (38,11).

Le Polonais Jan Szymanski a remporté le 1500 m masculin; du côté féminin, la palme est allée à la Néerlandaise Ireen Wust, qui avait aussi triomphé sur 3000 m, au début de la compétition de trois jours.

Au départ de masse chez les dames, Ivanie Blondie d'Ottawa a fini deuxième derrière Irene Schouten, des Pays-Bas. La troisième position a été l'affaire de Ye Jin Jun, de la Corée du Sud.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer