Kaetlyn Osmond et Gabrielle Daleman parmi les meneuses

La Canadienne Kaetlyn Osmond occupe la deuxième place après le... (Photo Ivan Sekretarev, AP)

Agrandir

La Canadienne Kaetlyn Osmond occupe la deuxième place après le programme court des Mondiaux.

Photo Ivan Sekretarev, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Helsinki

Les Canadiennes Kaetlyn Osmond et Gabrielle Daleman sont parmi les meneuses après le programme court des Championnats du monde de patinage artistique.

Osmond occupe la deuxième place en vertu d'un pointage de 75,98. Daleman vient en troisième place, à 72,19 points. C'est la première fois que le Canada compte deux dames dans le top 3 après le programme court aux Mondiaux.

Osmond, qui participe à ses premiers Mondiaux depuis 2014, a minimisé l'impact de sa performance et adopté une approche plus modeste.

«J'ai simplement savouré chaque instant sur la patinoire, a dit Osmond. Je sais maintenant comment gérer la fébrilité, et j'espère que je serai en mesure de le faire de nouveau lors du (programme) long.»

C'est la Russe Evgenia Medvedeva, avec 79,01 points, qui occupe la première place. Sa compatriote Anna Pogorilaya, médaillée de bronze l'an dernier, est quatrième à 71,52.

«Je vais essayer de démontrer tout mon talent pendant le programme libre», a déclaré Medvedeva.

Patinant au son de Sous le ciel de Paris d'Édith Piaf et de Milord, vêtue élégamment d'une robe noire et des gants assortis, ainsi que d'un foulard noir joliment attaché autour du cou, Osmond a entamé son programme avec un triple saut et un triple boucle piqué. Tandis que la foule frappait des mains au son de la musique, elle a réussi son triple Lutz et son double Axel, en route vers une performance irréprochable.

Daleman, qui avait terminé deuxième aux championnats des quatre continents de patinage artistique pour obtenir sa première médaille sur la scène internationale, a commencé son programme avec une combinaison triple boucle piqué-triple boucle piqué avant d'enchaîner avec un triple Lutz et un double Axel. Debout près de la rampe, l'entraîneur Brian Orser a simultanément répété chacun des mouvements avec elle, sautant dans les airs alors qu'elle réussissait l'atterrissage de son triple Lutz.

«Je ne crois pas déjà avoir eu autant confiance en mon talent, puis, au cours des deux dernières saisons, tout s'est progressivement mis en place», a confié Daleman.

Le prochain obstacle sera le programme long disputé vendredi, qui fut la bête noire d'Osmond cette saison. Aux championnats des quatre continents le mois dernier, Daleman était première et Osmond deuxième après le programme court, mais Osmond a chuté à trois reprises lors du programme long et dégringolé en cinquième place.

Medvedeva, qui est âgée de 17 ans, tente de mettre la main sur un deuxième titre mondial d'affilée. Elle deviendra la première femme à le faire depuis 2001 si elle est en mesure de conserver son avance vendredi.

Osmond s'élancera en dernier sur la patinoire vendredi, une position qui tend à ajouter de la pression sur les épaules d'un athlète. La Canadienne a cependant assuré que c'est «ma position favorite dans une compétition».

Duhamel et Radford en difficulté

Les choses ne se sont pas aussi bien déroulées du côté des Canadiens en couples lors du programme court.

Liubov Ilyushechkina et Dylan Moscovitch ont été les meilleurs représentants de l'unifolié avec une sixième place en vertu d'un score de 73,14 points. Leurs coéquipiers Meaghan Duhamel et Eric Radford ont suivi tout juste derrière, en septième position, à 72,67.

Duhamel et Radford, qui sont doubles champions du monde, ont patiné au son de Killer, du chanteur pop Seal. Radford compose présentement avec une blessure à la hanche droite.

Julianne Séguin, de Montréal, et Charlie Bilodeau, de Rimouski, ont fini 12e avec un score de 66,31 points.

Le programme libre a été dominé par les Chinois Wenjing Sui et Cong Han, qui furent les seuls à surpasser la barre des 80 points (81,23). Ils ont devancé dans l'ordre les Allemands Aliona Savchenko et Bruno Massot (79,84) et les Russes Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov (79,37).

La participation des champions d'Europe, Tarasova et Morozov, avait été remise en doute avant le programme court en raison d'une blessure subie par Tarasova. Leur entraîneuse, Nina Mozer, avait déclaré aux médias russes que la lame d'un patin de Morozov avait coupé Tarasova au genou, nécessitant des points de suture.

Les couples s'attaqueront au programme libre dès vendredi.

- Avec Associated Press




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer