Patrick Chan termine cinquième aux Mondiaux

Patrick Chan effectuait un retour à la compétition cette... (PHOTO BRIAN SNYDER, REUTERS)

Agrandir

Patrick Chan effectuait un retour à la compétition cette saison après avoir pris une pause de 18 mois.

PHOTO BRIAN SNYDER, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lori Ewing
La Presse Canadienne
BOSTON

Le Canadien Patrick Chan a terminé en cinquième position aux Championnats mondiaux de patinage artistique.

Le Torontois de 25 ans, qui occupait le troisième rang après la présentation des programmes courts, a connu une performance à oublier sur la musique de Chopin vendredi, obtenant un score final de 266,75 points.

Chan a effectué seulement trois rotations sur son premier saut à la place de quatre. Il a ensuite réussi son deuxième saut à quadruple rotation, avant d'entrer en contact avec la bande sur le deuxième saut de l'enchaînement.

« Quand je vais penser à ma saison demain, je vais voir que je n'ai pas de raisons d'être déçu, a dit Chan. Oui, nous aimerions tous gagner et être sur le podium, alors c'est dommage de terminer cinquième après avoir occupé le troisième rang après le programme court, mais c'était bien d'être ici, de ressentir cette pression. »

L'Espagnol Javier Fernandez a défendu avec succès son titre acquis l'an dernier grâce à trois sauts spectaculaires à quadruple rotation. Il a reçu 314,93 points.

Le Japonais et champion olympique Yuzuru Hanyu, meneur avant les programmes libres, a chuté sur un saut, puis a déposé la main sur la glace sur un autre. Il a dû se contenter de la deuxième place avec 295,17 points. Le Chinois Jin Boyang a complété le podium avec 270,99 points.

N'étant habituellement pas du genre à critiquer les conditions, Chan s'est dit frustré par la qualité de la glace. Il était le dernier patineur à s'offrir en spectacle et 11 autres compétiteurs étaient passés avant lui depuis le dernier passage de la resurfaceuse.

« J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de craques et je n'avais pas confiance que mes lames allaient suivre dans la bonne direction. Je sautillais par-dessus des bosses ou j'allais de droite à gauche », a raconté Chan.

« Quand tu patines chaque jour de ta vie, tu finis par voir la glace d'une certaine manière. C'était une grosse distraction. Il y avait du givre, elle n'était pas aussi scintillante. Ça peut avoir l'air idiot, mais je connais bien ma glace et j'ai dû essayer de laisser ça derrière moi. »

Chan effectuait un retour à la compétition cette saison après avoir pris une pause de 18 mois.

Il participait à ses premiers Mondiaux depuis 2013, quand il avait décroché un troisième titre d'affilée, à London, en Ontario.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer