Elizaveta Tuktamysheva sacrée championne du monde

Elizaveta Tuktamysheva a brillé toute cette saison, avec une... (PHOTO JOHANNES EISELE, AFP)

Agrandir

Elizaveta Tuktamysheva a brillé toute cette saison, avec une première grande victoire en décembre à la finale du Grand Prix. Fin janvier, elle a été sacrée championne d'Europe à Stockholm.

PHOTO JOHANNES EISELE, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Justin Bergman
Associated Press
SHANGHAI

La saison dernière, Elizaveta Tuktamysheva a fini 10e aux championnats russes et a dû rester chez elle alors qu'une compatriote, Adelina Sotnikova, remportait l'or olympique à Sotchi. Elle s'est ensuite fracturé le pied, ce qui l'a gardée hors de la glace pour trois mois.

Mais un an plus tard, bien des choses ont changé: samedi, Tuktamysheva a aisément obtenu le titre féminin aux Mondiaux de patinage artistique, à Shanghai.

La patineuse de 18 ans était largement en tête après un triple axel dans le programme court, puis elle a ajouté sept triples sauts dans le programme libre. Elle a récolté 210,36 points, environ 15 de plus que la médaillée d'argent Satoko Miyahara, du Japon.

«Mes entraîneurs m'ont beaucoup aidée, a dit la gagnante. Ils ont cru en moi-même quand moi-même je n'étais plus sûre. J'ai réalisé que je pouvais continuer, que ce n'était pas la fin. Je suis très heureuse d'avoir pu revenir en force.»

La Russe Elena Radionova, qui récupérait d'une fièvre, a eu un programme libre plus difficile, glissant de la deuxième à la troisième place.

Tuktamysheva totalise huit victoires dans des compétitions internationales, incluant les finales en Grand Prix et les championnats européens.

Sa victoire de samedi était la première d'une Russe aux Mondiaux depuis celle d'Irina Slutskaya, il y a 10 ans.

«Je l'admire vraiment pour son retour et pour la qualité de performance qu'elle amène au patin artistique, a dit Ashley Wagner, la triple championne américaine qui a fini cinquième, samedi. La prochaine chose qu'on va apprendre, c'est que les triples axels vont être devenus obligatoires.»

Alaine Chartrand, de Prescott en Ontario, a été la meilleure Canadienne parmi les 24 athlètes, se classant 12e. Gabrielle Daleman, de Newmarket en Ontario, a terminé au 20e rang.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer