Les Canadiens visent l'or aux Mondiaux de patinage artistique

Meagan Duhamel et Eric Radford... (Photo Lee Jin-man, archives AP)

Agrandir

Meagan Duhamel et Eric Radford

Photo Lee Jin-man, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lori Ewing
La Presse Canadienne

Le Canada comptera sur quatre favoris lors des prochains Championnats du monde de patinage artistique, qui seront disputés à Shanghai, du 25 au 29 mars.

Kaytlin Weaver et Andrew Poje sont les favoris pour l'emporter en danse, tandis que leurs coéquipiers Meagan Duhamel et Eric Radford sont les premières têtes de série en couple. Les deux paires ont remporté l'or de toutes les compétitions auxquelles elles ont pris part cette saison.

Weaver, qui a quitté le Texas pour venir s'établir au Canada afin de danser avec Poje en 2006 - elle a obtenu la citoyenneté canadienne en 2009 - était nerveuse quand les deux patineurs se sont rencontrés. Sur la glace, cette nervosité a rapidement été mise de côté.

«C'est difficile d'être à l'aise dès le départ, mais physiquement, nous allions parfaitement ensemble, nos foulées étaient les mêmes et je me sentais bien en patinant avec lui, raconte Weaver. Ça a cliqué dès les premiers coups de patins.»

Les deux partagent un appartement de Canton, au Michigan, l'environnement parfait pour une collaboration créative.

«On trouve des idées à toutes heures du jour ou de la nuit. Nous avons même essayé des trucs à l'épicerie parce que c'est là que nous était venue l'idée, explique Weaver. Et parfois, quand on revient à la maison, Andrew va se réfugier sa chambre et verrouiller sa porte, tandis que moi je n'ai envie que de regarder ce qu'il y a sur Netflix.»

«Nous avons trouvé le bon équilibre entre apprécier passer du temps ensemble et ne pas se tomber sur les nerfs», ajoute Poje.

En l'absence de Tessa Virtue et Scott Moir cette saison - les champions du monde et olympiques prennent un temps d'arrêt pour faire le point sur leur avenir - Weaver et Poje se sont hissés jusqu'au sommet. Ils ont remporté les deux Grands Prix auxquels ils ont pris par, les Finales des Grands Prix, ainsi que les Championnats des Quatre Continents.

Ils espèrent poursuivre leur parcours parfait cette semaine et ainsi faire oublier leur déception aux Mondiaux de l'an dernier, où ils ont raté l'or par deux centièmes de point.

«On veut s'assurer de ne plus jamais perdre par une marge de deux centièmes», a dit Poje.

En couple, Duhamel et Radford, ont remporté la médaille de bronze des deux derniers Mondiaux, mais ils ont ajouté un quadruple Salchow lancé cette saison, ce qui rend leur programme long le plus difficile techniquement de tous les couples en compétition.

«On se sent bien prêts à la veille des Mondiaux, a noté Duhamel. Nous avons connu une très bonne saison et nous sommes en mesure de tirer profit de toutes les expériences que nous avons vécues. Notre concentration s'est portée sur les façons de rester calmes en toutes situations. Comme nous avons pu le faire toute la saison, nous ne voyons pas pourquoi nous ne pourrions pas l'appliquer à la plus grosse compétition de l'année.»

Le Canada enverra également deux autres couples en danse, soit Piper Gilles et Paul Poirier, ainsi qu'Alexandra Paul et Mitchel Islam. En couples, les Québécois Julianne Séquin et Charlie Bilodeau, ainsi que Lubov Ilyuschkina et Dylan Moscovitch, représenteront aussi le pays.

Chez les dames, Gabrielle Daleman et Alaine Chartrand sont inscrites, tandis que Nam Nguyen et Jeremy Ten tenteront de mettre la main sur le titre chez les hommes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer