Patinage artistique: Paradis et Ouellette enfin en vedette

Élisabeth Paradis et François-Xavier Ouellette, qui travaillent avec... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

Élisabeth Paradis et François-Xavier Ouellette, qui travaillent avec Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon depuis quatre ans, participent en fin de semaine au Défi Patinage Canada 2015, à Pierrefonds.

Photo François Roy, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Élisabeth Paradis et François-Xavier Ouellette ont patienté plusieurs saisons avant d'avoir l'occasion de démontrer qu'ils faisaient partie de l'élite canadienne en danse sur glace. Toujours à la limite d'être invité à représenter le Canada en Grand Prix chez les juniors, le couple a finalement eu sa chance il y a quelques semaines.

«Ce sont des patineurs de notre club qui nous ont appris que nous avions été retenus pour la compétition Skate Canada, a raconté Paradis, cette semaine en entrevue. Nous étions à peine remis de notre surprise quand on nous a demandé de prendre la relève d'un autre couple à la compétition Skate America, une semaine plus tôt!»

Après avoir tant attendu, Paradis et Ouellette devaient «plonger» sans avoir vraiment eu le temps de bien se préparer. «Nous n'avions pas d'attentes dans la danse courte, mais notre huitième place nous a un peu déçus, dit la patineuse. Dans la danse libre, nous nous sommes dit que nous étions là pour avoir du plaisir et offrir le meilleur spectacle possible aux amateurs.»

Ovationné au terme d'un superbe programme patiné sur la chanson Un peu plus haut de Ginette Reno, le couple s'est surpassé. Élisabeth se souvient: «On voyait les autres patineurs défiler l'un après l'autre sans pouvoir nous devancer et on se demandait ce qui se passait! Finalement quatrièmes, nous avons vraiment réalisé que nous n'étions plus des «remplaçants». Notre tour était arrivé!»

En plus d'un meilleur pointage en carrière, la performance a valu au couple plusieurs éloges, de la part des champions mondiaux et olympiques Tessa Virtue et Scott Moir notamment. Encore parmi les meilleurs à Skate Canada (septièmes), Paradis et Ouellette ont revu leurs objectifs pour les prochains Championnats canadiens.

«Au début de la saison, on espérait un top 5, mais on pense maintenant pouvoir viser le podium. Cela nous permettrait d'aller à la Coupe des quatre continents et de poursuivre notre progression. Le Canada est reconnu pour la qualité de ses patineurs en danse sur glace. Ça peut être frustrant, car la compétition est très vive et les ouvertures, limitées. Ça devient toutefois un atout quand tu accèdes au niveau international, car les juges savent que tu as devancé d'excellents patineurs chez toi.»

Paradis et Ouellette travaillent depuis quatre ans sous la direction de Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon, doubles médaillés d'argent aux Mondiaux. «C'est vraiment un privilège pour nous car ils ont connu tout ce que nous devons vivre aujourd'hui, souligne Paradis. Les exigences des entraînements, les frustrations des compétitions et de tout ce qui les entoure, les joies des belles performances aussi; ils ont tout traversé et sont là aujourd'hui pour le partager avec nous et nous aider à progresser.»

À 22 ans, les deux patineurs sont encore au début de leur carrière senior. «Nous entendons bien continuer au moins trois années, jusqu'aux Jeux de 2018 en Corée. C'est notre grand objectif et, pour l'instant, nous respectons notre plan pour y parvenir!»

Le couple dispute cette semaine le Défi Patinage Canada 2015, au Sportplexe de Pierrefonds. Leur danse libre, en fin d'après-midi aujourd'hui, sera assurément l'un des temps forts de la compétition.

_________________________________________________

Une compétition de haut niveau

Les amateurs québécois ont rarement la chance d'assister à une compétition aussi relevée que le Défi Patinage Canada 2015. En plus d'Élisabeth Paradis et François-Xavier Ouellette, plusieurs patineurs de l'équipe nationale sont sur place, tout comme les meilleurs espoirs du patinage artistique québécois, dans les catégories prénovices, novices, juniors et seniors. Amorcée mercredi, la compétition se poursuit jusqu'à dimanche.

En couple, la compétition s'annonce vive entre Vanessa Grenier et Maxime Deschamps, Natasha Purich et Drew Wolfe, ainsi que les médaillés olympiques Kirsten Moore-Towers et Dylan Moscovitch, qui patinent chacun avec un nouveau partenaire, Michael Marinaro et Lubov Iliushechkina.

Chez les femmes, la championne canadienne junior, Kim DeGuise-Léveillée (CPA Sorel-Tracy) fera ses débuts chez les seniors, tandis que chez les hommes, on pourra surveiller le spectaculaire Nan Nguyen. Une occasion à ne pas rater.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer