Jeux Olympiques: Los Angeles «exclusivement concentré» sur 2024

Los Angeles qui a déjà organisé les JO... (Photo Mark RALSTON, archives AFP)

Agrandir

Los Angeles qui a déjà organisé les JO d'été en 1932 et 1984, est en concurrence avec Paris, la seule ville encore en lice après les retraits de Rome et Budapest.

Photo Mark RALSTON, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Los Angeles est «exclusivement concentré» sur sa candidature pour les JO-2024, ont insisté jeudi les responsables de la candidature américaine, alors que le CIO réfléchit à accorder les JO-2028 au perdant de la course pour 2024.

«Pour nous, tout est centré sur 2024, notre candidature concerne cette date, elle est exclusivement concentrée sur 2024», a insisté Casey Wasserman, le président de LA 2024, le comité de candidature à l'organisation des JO-2024 dans la métropole californienne.

«Nous sommes 100% focalisés sur 2024», a renchéri Larry Probst, le président du Comité olympique américain (USOC) à l'issue d'une rencontre avec les responsables de LA 2024.

Los Angeles qui a déjà organisé les JO d'été en 1932 et 1984, est en concurrence avec Paris, la seule ville encore en lice après les retraits de Rome et Budapest.

La ville-hôte sera désignée par le Comité international olympique (CIO) le 13 septembre à Lima, mais le président de l'instance olympique Thomas Bach réfléchit à l'idée de procéder à une double désignation à Lima, les JO-2028 revenant à la ville qui n'aurait pas été retenue pour 2024.

«Il nous reste 188 jours pour travailler dur et obtenir les JO-2024, nous allons passer beaucoup de temps à voyager et dans des avions pour rencontrer les membres du CIO», a insisté M. Probst.

La commission d'évaluation du CIO viendra à Los Angeles du 10 au 12 mai pour avoir une idée précise du projet américain. Elle se rendra ensuite à Paris pour une visite similaire du 14 au 16 mai.

Cette commission a traversé une crise majeure après la démission de son président, le Namibien Frankie Fredericks, soupçonné de corruption.

Il a été remplacé par le Suisse Patrick Baumann, secrétaire général de la Fédération internationale de basket (Fiba).

«Je connais Patrick depuis une demi-douzaine d'années, il va faire du bon boulot à ce poste», a estimé M. Wasserman.

«Il va diriger ce processus d'évaluation des deux villes avec efficacité et équilibre», a-t-il assuré.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer