Le président du CIO visite les installations de Pyeongchang

Le président du CIO, Thomas Bach.... (Photo Matt Dunham, AP)

Agrandir

Le président du CIO, Thomas Bach.

Photo Matt Dunham, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Séoul, République de Corée

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, est arrivé en Corée du Sud jeudi pour effectuer une visite de deux jours afin d'observer les préparatifs en prévision des Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018.

Bach a entamé sa visite en participant à une réception à laquelle étaient conviés les ministres des Sports de la Corée du Sud, du Japon et de la Chine au Palais des congrès de Pyeongchang, mais il ne devait pas participer aux discussions qui se poursuivront vendredi, selon un membre du ministère sud-coréen de la Culture, des Sports et  du Tourisme qui n'a pas voulu être identifié, citant des règlements internes.

L'ex-escrimeur allemand visitera les installations olympiques, dont les nouveaux stades dédiés à la glace et à la neige qui sont présentement en construction, en plus de rencontrer les organisateurs avant de quitter le pays, vendredi après-midi, selon le comité organisateur de Pyeongchang. Il sera accompagné d'autres dirigeants du CIO, dont Gunilla Lindberg, le directeur de la commission de coordination du CIO pour les Jeux de Pyeongchang, et Christophe Dubi, le directeur exécutif du CIO.

Les organisateurs des Jeux de Pyeongchang ont éprouvé des ennuis à respecter les délais de construction, à dénouer des conflits avec les entrepreneurs responsables de la construction des installations et à conclure des ententes de commandite avec des entreprises locales. L'optimisme est cependant revenu depuis la tenue des épreuves-tests présentées aux installations olympiques plus tôt cette année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer