JO de Rio: des inquiétudes au sujet de certains sites

La Fédération internationale de gymnastique s'est plainte de... (Photo Yasuyoshi Chiba, AFP)

Agrandir

La Fédération internationale de gymnastique s'est plainte de pannes de courant lors des épreuves tests disputées lundi soir, à l'Aréna olympique de Rio.

Photo Yasuyoshi Chiba, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Graham Dunbar
Associated Press
Lausanne, Suisse

Les fédérations sportives internationales ont été informées des problèmes avec certains sites devant accueillir des compétitions lors des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, en août prochain, dont des pannes de courant survenues à l'aréna de gymnastique cette semaine.

Des membres de l'Association des fédérations internationales de sports olympiques (ASOIF) passent actuellement en revue les préparatifs en vue des Jeux de Rio, qui seront lancés dans moins de quatre mois, le 5 août.

«Ils manquent quelques détails très importants à chaque site de compétitions», a déclaré le président de l'ASOIF Francesco Ricci Bitti à la réunion annuelle du groupe.

Ricci Bitti a déclaré aux délégués que le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, est «inquiet, comme vous et moi» de ces informations en provenance de Rio.

Le directeur sportif de Rio a reconnu devant les membres des 28 sports olympiques que les préparatifs de la ville, amorcés il y a sept ans, «n'étaient pas parfaits ou à la hauteur de vos attentes», mais il a promis que les jeux seraient un succès.

«Je peux vous assurer que les athlètes n'auront aucun problème pendant les jeux, ni aucun de vous lors de vos événements», a affirmé Agberto Guimaraes.

Ces commentaires ont suivi des plaintes de la Fédération internationale de gymnastique (FIG), qui tient des épreuves tests à l'Aréna olympique de Rio, cette semaine. Un dirigeant de la FIG, Ron Froehlich, a rapporté des pannes de courant, menaçant la sécurité des athlètes et le système de pointage. Il a aussi noté un manque d'équipements au site temporaire d'entraînement.

«Le plus important, ils ont des problèmes en ce qui concerne le système Omega (résultats), a déclaré Froehlich. De plus, des pannes de courant pendant la performance des athlètes posent un problème très grave.»

L'absence de revêtement de sol dans un lieu temporaire d'entraînement était causé par «un manque de financement», a-t-il dit.

Plus tôt, le directeur général de l'ASOIF, Andrew Ryan, a révélé que deux hauts responsables du CIO se rendront bientôt à Rio pour travailler plus étroitement sur les préparatifs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer