Jean-Luc Brassard renonce à agir comme chef de mission à Rio

Jean-Luc Brassard... (Photo Ryan Remiorz, archives La Presse canadienne)

Agrandir

Jean-Luc Brassard

Photo Ryan Remiorz, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

À moins de quatre mois des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, Jean-Luc Brassard a décidé d'être fidèle à lui-même et de renoncer à son rôle de chef de mission de l'équipe canadienne.

Profondément embarrassé par la façon dont le Comité olympique canadien (COC) a géré les allégations de harcèlement sexuel à l'endroit de son ex-président Marcel Aubut, Brassard avait déjà envisagé la possibilité de démissionner il y a quelques semaines.

Il avait souligné qu'il s'agissait d'une question «d'intégrité».

Dans son communiqué, le COC s'est limité à dire que Brassard se retirait de ses fonctions pour des raisons «professionnelles et personnelles.»

«Après de mûres réflexions, j'ai pris la décision difficile, dans l'intérêt d'Équipe Canada, de me retirer de mes fonctions de chef de mission, a précisé Brassard dans le communiqué. Je suis arrivé à la conclusion que je ne pourrais pas aider les athlètes dans la mesure où j'aurais voulu le faire.»

Le principal intéressé a choisi de ne pas répondre aux demandes d'entrevue pour expliquer sa décision, lundi.

C'est l'ancien cycliste Curt Harnett, l'un des olympiens canadiens les plus décorés, qui prend la relève comme chef de mission à Rio. Il a occupé cette fonction l'été dernier aux Jeux panaméricains à Toronto.

L'ancienne patineuse de vitesse courte piste Isabelle Charest, triple médaillée olympique, secondera Harnett à titre de nouvelle chef de mission adjointe. Elle travaillera en collaboration avec l'autre chef de mission adjointe et championne olympique de lutte, Carol Huynh.

Rapport accablant

Le COC a fait l'objet d'un rapport accablant en janvier sur la façon dont l'organisme a géré les allégations de harcèlement sexuel de M. Aubut, qui a démissionné de son poste en octobre dernier dans la foulée de cette affaire.

L'une des conclusions de ce rapport était que la «majorité des gens interviewés ont été témoins ou victimes de harcèlement (autant sexuel que psychologique) pendant le mandat de l'ex-président, que ce soit aux bureaux du COC ou à l'extérieur de ceux-ci.»

Le rapport indiquait également que «certains dirigeants ont admis se trouver en possession d'informations qui suggèrent que des membres du personnel ont été victimes de harcèlement.»

Brassard, nommé chef de mission pour Rio en décembre 2014, a remporté l'or aux Jeux olympiques de Lillehammer en 1994 en plus d'avoir participé aux Jeux d'Albertville en 1992 (où les bosses étaient en démonstration), Nagano en 1998 et Salt Lake City en 2002.

Les Jeux olympiques de Rio de Janeiro se dérouleront du 5 au 21 août.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer