Selon le CIO, il reste encore beaucoup de travail à faire à Pyeongchang

La présidente de la commission de coordination des... (Photo Ahn Young-joon, archives AP)

Agrandir

La présidente de la commission de coordination des Jeux olympiques de 2018 du CIO, Gunilla Lindberg, et le président du comité organisateur de Pyeongchang-2018, Cho Yang-ho.

Photo Ahn Young-joon, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Séoul

Le comité organisateur des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang «s'en va dans la bonne direction, mais il a encore beaucoup de travail à faire» afin d'être prêt pour 2018, ont convenu des dirigeants du Comité international olympique (CIO) à la suite de leur plus récente visite d'inspection.

Gunilla Lindberg, présidente de la commission de coordination des JO pour le CIO, s'est dite satisfaite de la progression des différents sites de compétitions ainsi que du succès des récentes épreuves-tests en ski alpin, en ski acrobatique et en surf des neiges.

Elle a jouté que les organisateurs doivent redoubler d'ardeur afin d'être prêts pour les 24 épreuves test qui auront lieu l'hiver prochain, dont une Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste en décembre, au nouvel aréna de Gangneung.

Cette visite du CIO - la sixième depuis que Pyeongchang a obtenu les Jeux en 2011 - a confirmé que la construction de cet aréna et d'autres sites suit les échéanciers.

Le président du comité organisateur, Yang-Ho Cho, a déclaré que son équipe poursuivrait sa collaboration étroite avec le CIO et les fédérations sportives internationales alors que s'entame cette «phase critique de préparation des Jeux».

Lindberg a indiqué que cinq nouveaux hôtels viendront s'ajouter à Gangneung et Pyeongchang, augmentant le nombre de chambres dans ces régions en vue des JO.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer