Le Canada participera au tremplin de 3 mètres à Rio

Philippe Gagné... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Philippe Gagné

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Rio de Janeiro

Le Québécois Philippe Gagné a assuré une place au Canada au tremplin de 3 mètres masculin aux Jeux olympiques de Rio, dimanche, en terminant 15e de l'épreuve préliminaire à la Coupe du monde de plongeon de Rio.

Pour obtenir le laissez-passer, le Canada devait se classer parmi les 18 premiers de l'épreuve préliminaire. Gagné s'est hissé en 15e place en vertu d'un score cumulatif de 410,75 points. Le Montréalais âgé de 18 ans a accusé un déficit de 54,10 points sur le détenteur du premier rang, le Français Matthieu Rosset.

«Je suis vraiment satisfait, a mentionné Gagné. Les choses se sont très bien passées. J'ai raté un ou deux plongeons, mais c'était seulement des petites erreurs et j'ai pu passer en demi-finale.»

Rosset (464,85) a devancé par 1,70 point le Mexicain Rommel A Pacheco Marrufo, qui avait décroché la médaille d'or l'an dernier aux Jeux panaméricains de Toronto, et par 15,80 l'Italien Andrea Chiarabini. Le Russe Evgenii Kuznetsov (432,85) et l'Australien James Connor (426,30) ont complété le top-5.

François Imbeau-Dulac, de Saint-Lazare, a abouti en 25e position avec 380,30 points. En conséquence, il ne pourra participer aux demi-finales et à la finale du tremplin de 3 m individuel qui seront présentées lundi.

«Il y avait un peu plus de pression sur Frankie (Imbeau-Dulac) et moi parce que c'était la dernière chance d'aller chercher une place pour les Olympiques, a expliqué Gagné. Il y avait beaucoup de plongeurs dans la course et il fallait être concentré pour l'épreuve. Je suis très satisfait d'avoir réussi à aller chercher la place.»

Gagné était de retour en action plus tard dimanche en compagnie de Vincent Riendeau pour la finale à la tour de 10 m synchronisée. Ils ont accumulé 417,06 points et ont pris le septième rang, un de trop offrir une place à l'équipe canadienne aux Olympiques.

«C'est dommage d'être passé à une équipe d'une place pour le Canada, mais nous avons connu une de nos meilleures compétitions à vie, a noté Gagné. Nous avons beaucoup appris et ça va être utile dans l'avenir.»

Les Chinois Aisen Chen et Yue Lin se sont imposés avec une note totale de 456,00. Les Allemands Patrick Hausding et Sascha Klein (448,44) et les Britanniques Thomas Daley et Daniel Goodfellow (446,40) ont complété le podium.

À la tour de 10 m individuelle, la Lavalloise Roseline Filion, qui se remet d'une fracture à la cheville droite, a terminé en sixième position avec un score de 323,35. Pour sa part, Celina Toth, de Victoria, en Colombie-Britannique, a conclu en 12e position avec 278,60 points, après s'être qualifiée en quatrième place.

«Je suis vraiment très, très fière de moi, a raconté Filion. Je reviens de très loin, mais la compétitrice en moi est ressortie ce soir. J'ai fait encore mieux que lors des préliminaires et de la demi-finale. Et ma participation à la finale était déjà une victoire.

«Je ne suis pas encore tout à fait à l'aise. J'ai essayé différents outils pour supporter ma cheville, mais je n'étais pas à l'aise et j'ai décidé de rien mettre. Je reçois des traitements de massothérapie deux fois par jour pour être certaine que ça évolue dans la bonne direction. Chaque jour, je parviens à faire de nouveaux mouvements. C'est un très long chemin, mais je suis très contente d'avoir été en mesure d'être compétitive.»

La Chinoise Qian Ren est montée sur la plus haute marche du podium avec un récolte de 454,65 points. Sa compatriote Yajie Si a suivi avec 412,80 points et l'Australienne Melissa Wu a obtenu la bronze grâce à ses 380,50 points.

La veille, Filion avait terminé 18e des préliminaires à la tour de 10 mètres avec une note de 291,85 et Toth avait quant à elle obtenu le meilleur résultat du pays avec une 16e place, pour un total de 292,85 points. Grâce à ces résultats, le Canada est assuré d'avoir une deuxième athlète à la tour de 10 mètres chez les femmes à Rio. Le premier laissez-passer avait été obtenu par Meaghan Benfeito aux Mondiaux de la FINA 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer