Panam: Donovan Bailey vole la vedette à la cérémonie d'ouverture

Donovan Bailey est descendu du plafond pour remettre... (Photo Mark Blinch, PC)

Agrandir

Donovan Bailey est descendu du plafond pour remettre le flambeau à Faith Zacharias, une plongeuse canadienne âgée de 15 ans. Dans une séquence enregistrée, on a pu le voir effectuer un saut en parachute depuis la tour du CN.

Photo Mark Blinch, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nick Patch
La Presse Canadienne
Toronto

Les Jeux panaméricains ont officiellement débuté vendredi lors d'une cérémonie marquée par des numéros spectaculaires du Cirque du Soleil, une constellation d'étoiles brillantes de l'histoire du sport canadien et le saut inoubliable de Donovan Bailey, l'homme le plus rapide du Canada, à partir de la plus haute structure au pays, la Tour CN.

Le saut de Bailey n'a pas été le seul moment spectaculaire d'une cérémonie rivalisant - ou dépassant - l'échelle et l'émerveillement de celle des Jeux olympiques de Vancouver.

Les organisateurs souhaitaient capter l'imaginaire de la nouvelle génération, qui s'attendait peut-être à quelque chose de plus sobre.

Lors de la première séquence, DJ Shub, de «A Tribe Called Red», s'est amusé sur ses tables tournantes alors que 183 danseurs représentant la diversité de Toronto ont participé à un «Carnaval Powwow» mélangeant les différentes cultures de la Ville reine.

Le Cirque du Soleil avait aussi incorporé des cyclistes en BMX sur des chansons pop relativement récentes accompagnées par des images parfois futuristes.

Même les éléments traditionnels de la cérémonie ont été effectués de manière intéressante.

La cérémonie de lever du drapeau a été accompagnée par une performance du pianiste canadien Chilly Gonzales (un collaborateur de Daft Punk, Feist et Drake), alors que l'arrivée des athlètes - au cours de laquelle le porte-drapeau Mark Oldershaw a guidé la plus grande délégation canadienne jamais assemblée - s'est fait sur une trame sonore électronique avec des sons uniques représentant chacun des 41 pays participant aux Jeux.

L'arrivée des drapeaux du Comité international olympique et de l'Organisation sportive panaméricaine a été rehaussée par la présence de personnalités canadiennes connues incluant les anciens hockeyeurs Mark Messier et Bobby Orr, l'auteur Yann Martel, le joueur de baseball Ferguson Jenkins, l'astronaute Chris Hadfield et des olympiens comme Catriona Le May Doan, Rick Hansen et Chantal Petitclerc.

Le coeur de la cérémonie a été un long numéro du Cirque du Soleil rendant souvent hommage aux Premières Nations et à la riche histoire de la région torontoise.

Un total de 625 artistes ont participé à la cérémonie et 530 costumes ont été utilisés.

Lors d'une séquence dans la forêt, les danseurs étaient dans des sphères montant et descendant sur la scène. Plus tard, une bande de feu de 25 mètres a divisé la scène, avec 53 danseurs hip-hop de chaque côté, et huit acrobates ont ensuite effectué des sauts par-dessus les flammes.

Lors d'une autre séquence, des contorsionnistes ont effectué des manoeuvres à plus de 15 mètres dans les airs. Un motif de tempête a été créé grâce à d'énormes morceaux de tissu.

Même si le spectacle a retenu l'attention, on se souviendra probablement de la passation du flambeau.

L'arrivée de la flamme a débuté avec une séquence pré-enregistré où l'équipe du relais 4x100 mètres championne aux Jeux olympiques d'Atlanta en 1996 s'est rendu jusqu'à la Tour CN.

Carlton Chambers a cédé la place à Robert Esmie, qui a remis la flamme à Glenroy Gilbert. Celui-ci, dans le cadre d'une impressionnante prestation pyrotechnique, l'a ensuite donnée au Québécois Bruny Surin posté au haut de la Tour CN. Après avoir couru autour du sommet de la structure, Surin a présenté le flambeau à Donovan Bailey qui est descendu par parachute du haut du gratte-ciel jusqu'au toit de l'enceinte sportive.

La partie pré-enregistrée a ensuite fait place au direct, alors que Bailey est descendu du plafond pour remettre le flambeau à Faith Zacharias, une plongeuse canadienne âgée de 15 ans.

Il a fallu ensuite attendre la fin de la cérémonie pour compléter le parcours.

Zacharias est revenue sur la scène et a fait le relais à Dana Wright, médaillée d'argent au relais 4x400 mètres lors des Jeux olympiques de 1984 à Los Angeles. La flamme est ensuite passée de Wright à ses coéquipières Charmaine Crooks, Jillian Richardson, Molly Killingbeck et Marita Payne-Wiggins.

Payne-Wiggins a ensuite fait le relais à son fils, le joueur de basketball Andrew Wiggins. Ce dernier a finalement fait le dernier relais à Steve Nash, deux fois joueur par excellence dans la NBA.

Nash, qui est originaire de Victoria, s'est dirigé vers l'extérieur du Rogers Centre - rebaptisé «Site des cérémonies Pan Am» pendant la durée des Jeux - sous les applaudissements de centaines de curieux et il a finalement allumé le chaudron des Jeux panamaméricains à la base de la Tour CN.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer