Le CIO satisfait de l'avancée des travaux à Pyeongchang

La présidente de la commission de coordination des... (Photo Ahn Young-joon, archives AP)

Agrandir

La présidente de la commission de coordination des Jeux olympiques de 2018 du CIO, Gunilla Lindberg, et le président du comité organisateur de Pyeongchang-2018, Cho Yang-ho.

Photo Ahn Young-joon, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tong-Hyung Kim
Associated Press
Gangneung, Corée du Sud

Une équipe d'inspection du Comité international olympique (CIO) a tenu à minimiser les inquiétudes au sujet du rythme des travaux en vue des Jeux d'hiver de 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud.

Gunilla Lindberg, qui est à la tête de la commission de coordination des Jeux de Pyeongchang, a déclaré jeudi que les organisateurs avaient d'importants progrès dans la construction des sites de compétitions et la mise sur pied des épreuves tests, qui seront présentées l'an prochain. Elle a toutefois ajouté que le comité organisateur doit se montrer un peu plus efficace en ce qui a trait à la planification opérationnelle et pour son budget, qui doit être épuré.

Les organisateurs ont subi de la pression de plusieurs groupes qui souhaitent voir les Jeux s'étendre au-delà de Pyeongchang afin d'en réduire les coûts malgré l'insistance du CIO, pour qui le plan d'infrastrcutures actuel est final.

Le comité organisateur éprouve également des difficultés à attirer des partenaires corporatifs locaux. Jusqu'ici, seulement cinq compagnies ont rejoint le programme de commandites nationales.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer