JO-2024: le Comité olympique allemand choisit Hambourg

Le Comité olympique allemand a préféré lundi soir Hambourg à Berlin pour... (Photo Jae Hong, archives AP)

Agrandir

Photo Jae Hong, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Francfort

Le Comité olympique allemand a préféré lundi soir Hambourg à Berlin pour l'organisation des Jeux olympiques d'été en 2024, mais cette candidature doit encore être soumise à un référendum local.

«Le choix a été difficile», a déclaré à la presse le président de l'instance olympique (DOSB), Alfons Hörmann, qualifiant le projet de Hambourg de «concept olympique fascinant et compact».

La cité hanséatique a recueilli 18 voix, contre 11 pour Berlin et quatre désignant les deux villes à la fois, au terme d'une journée marquée par la présentation de chaque projet aux représentants du monde sportif, de la politique et de la société civile chargés de les départager.

Cette décision doit encore être ratifiée par une assemblée générale extraordinaire du DSOB samedi à Francfort (ouest), puis par un référendum local à Hambourg (nord) pour s'assurer de l'adhésion de la population à la candidature.

La candidature de Munich pour les Jeux olympiques d'hiver de 2022 avait achoppé en novembre 2013 sur cette dernière étape.

Selon un sondage publié la semaine dernière, la candidature de Hambourg aux JO est soutenue par 64% de la population locale, contre 55% à Berlin, dont la candidature aux JO d'été de 2000 avait été sapée par une forte opposition dans la capitale allemande.

Les villes candidates ont jusqu'au 15 septembre pour déposer officiellement leur dossier pour les JO 2024. Seules Boston et Rome l'ont fait jusqu'à présent, même si une candidature de Paris est également attendue.

Pas depuis Munich en 1972

Avec Boston pour «grande favorite» et l'Allemagne également sur les rangs pour l'organisation de l'Euro de football 2024, la candidature de Hambourg apparaît comme «purement tactique» et destinée à préparer le terrain pour 2028, affirme l'hebdomadaire der Spiegel.

Le Comité international olympique doit désigner la ville organisatrice en 2017.

L'Allemagne n'a plus accueilli les JO depuis ceux de Munich en 1972, endeuillés par la prise d'otages qui s'était soldée par la mort de 11 athlètes israéliens, un policier allemand et 5 membres du commando palestinien Septembre noir.

Les derniers Jeux d'été organisés à Berlin remontent à 1936, sous le IIIe Reich, et conservent l'image d'une monumentale opération de propagande du régime nazi. La même année, Garmisch-Partenkirchen (sud) avait accueilli les JO d'hiver.

La première puissance européenne a également connu six candidatures infructueuses: pour les JO d'hiver à Garmisch-Partenkirchen (1960), Berchtesgaden (1992) et Munich (2018 et 2022) et pour les JO d'été à Berlin (2000) et Leipzig (2012).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer