Le CIO rejette une candidature conjointe de l'Arabie Saoudite et le Bahreïn

Le CIO a rejeté l'idée d'un dirigeant saoudien selon laquelle ce pays... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Wilson
Associated Press
Londres

Le CIO a rejeté l'idée d'un dirigeant saoudien selon laquelle ce pays ultraconservateur pourrait tenter d'organiser conjointement les Jeux olympiques avec le pays voisin, le Bahreïn, et tenir les épreuves masculine et féminine dans des pays distincts.

Le prince Fahad ben Jalawi Al Saud, un consultant en relations internationales au président du Comité olympique saoudien, a déclaré à un site olympique français que les résolutions adoptées par le CIO le mois dernier ouvrent la porte à une possible candidature conjointe avec les épreuves masculines présentées sur le territoire saoudien et celles des femmes à Bahreïn.

Mais le président du CIO, Thomas Bach, a rapidement rejeté cette idée dans une déclaration à l'Associated Press, affirmant que l'Arabie Saoudite ne pourrait soumettre sa candidature pour les Jeux olympiques à moins qu'elle respecte les règles interdisant la discrimination contre les femmes dans le sport.

Bach a précisé qu'«un engagement à la «non-discrimination» sera obligatoire pour tous les pays qui espèrent soumettre leur candidature pour les Jeux olympiques à l'avenir.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer