JO de Rio: un groupe de travail pour enrayer une super bactérie

Vue aérienne du parc olympique de Rio de Janeiro en... (Photo Andre Durao, Reuters)

Agrandir

Vue aérienne du parc olympique de Rio de Janeiro en construction.

Photo Andre Durao, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
RIO DE JANEIRO

Les organisateurs des Jeux olympiques de Rio de Janeiro ont créé un groupe de travail pour s'occuper de la «super bactérie» découverte sur le site des compétitions de voile.

Dans un communiqué émis mercredi, les organisateurs ont indiqué être en contact avec des spécialistes de l'Institut de recherches Oswaldo-Cruz, responsable de la découverte de cette bactérie.

Cette bactérie a été découverte dans des échantillons d'eau provenant de la rivière Carioca, qui se déverse dans la baie Guanabara, où les compétitions de voile et de planche à voile auront lieu. L'agence gouvernementale a aussi admis que la bactérie a été découverte sur les plages avoisinantes, mais ne croit pas qu'elle représente un risque pour la santé.

Selon l'agence, cette bactérie «n'est pas très résistante dans l'environnement, surtout en eau salée».

Généralement présente dans les hôpitaux, cette bactérie produit une enzyme qui la rend résistante aux médicaments.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer