Le CIO et la Norvège discuteront du retrait d'Oslo

Le secrétaire général du Comité olympique norvégien, Inge... (Photo Jean-Christophe Bott, archives AP)

Agrandir

Le secrétaire général du Comité olympique norvégien, Inge Andersen.

Photo Jean-Christophe Bott, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Wilson
Associated Press
Londres

Les dirigeants olympiques de la Norvège rencontreront ceux du Comité international olympique (CIO) en Suisse afin d'analyser la débâcle de la candidature d'Oslo en vue des Jeux d'hiver de 2022.

Cette rencontre cherchera également à explorer des façons d'améliorer le processus de mises en candidature afin de regagner plus de villes candidates.

Inge Andersen, le secrétaire général du Comité olympique norvégien, a déclaré à l'Associated Press qu'il se rendra à Lausanne en compagnie d'un petit groupe de collaborateurs plus tard ce mois-ci afin d'identifier les facteurs qui ont mené au retrait d'Oslo, la semaine dernière.

Andersen a dit que la décision de se retirer s'est avérée une «occasion manquée» pour la Norvège, mais que les deux parties peuvent tirer des leçons de ce rejet par la population norvégienne.

Il a ajouté que le CIO doit faire preuve d'humilité, réduire les coûts des JO et mettre l'accent sur l'environnement, les droits de la personne, les droits des travailleurs et les valeurs éthiques en choisissant les villes hôtesses.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer