L'Argentine songe à accueillir les Jeux olympiques

L'Argentine songe à se porter candidate à l'obtention des Jeux olympiques,... (Photo Marcos Brindicci, archives Reuters)

Agrandir

Photo Marcos Brindicci, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

L'Argentine songe à se porter candidate à l'obtention des Jeux olympiques, voire même à suggérer la Patagonie pour y tenir des Jeux d'hiver.

Avec la sélection de Buenos Aires comme ville hôtesse des Jeux olympiques jeunesse de 2018, les dirigeants argentins croient que les réformes proposées par le Comité international olympique (CIO) permettraient au pays d'augmenter ses chances d'accueillir les JO.

«Nous commençons à penser à la possibilité de poser notre candidature pour édition ultérieure des Jeux olympiques et paralympiques d'été, a indiqué le Comité olympique argentin dans un communiqué émis le week-end dernier. Les Jeux olympiques d'hiver se veulent aussi une option et pourraient être tenus dans notre belle Patagonie.»

La Patagonie, divisée entre l'Argentine et le Chili, est traversée par les Andes.

Si Rio de Janeiro accueillera les premiers JO en sol sud-américain en 2016, les Jeux d'hiver n'ont encore jamais été disputés dans l'hémisphère sud. De tenir les JO en Patagonie demanderait une modification au calendrier olympique habituel, puisque l'hiver, dans l'hémisphère sud, va de juin à septembre. Quand les Championnats du monde de ski alpin ont été disputés à Portillo, au Chili, en 1966, ils ont eu lieu en août.

Les intentions de l'Argentine ont été révélées quelques jours seulement après qu'Oslo, en Norvège, ne soit devenue la quatrième ville à retirer sa candidature à l'obtention des Jeux d'hiver de 2022, ne laissant que Pékin et Almaty, au Kazakhstan, comme possibles villes hôtesses.

Le président du CIO, Thomas Bach, a proposé une série de réformes qui, entre autres choses, rendraient plus flexible le processus de mise en candidature. Ces réformes, appelées Agenda olympique 2020, feront l'objet d'un vote lors de l'assemblée spéciale du CIO de décembre, à Monaco.

«Nous croyons que les étapes proposées par l'Agenda olympique 2020 se veulent un excellent tremplin vers l'avenir», ajoute le comité national argentin.

Buenos Aires s'est portée candidate à l'obtention des Jeux d'été de 2004, mais a terminé cinquième et dernière du vote tenu en 1997, à la suite duquel les Jeux avaient été octroyés à Athènes, en Grèce.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer