Jacques Rogge: «Les Jeux doivent être ouverts à tous»

«Le CIO est conscient que le sport est... (PHOTO IVAN SEKRETAREV, AP)

Agrandir

«Le CIO est conscient que le sport est un droit de l'Homme et doit être accessible à tous, indépendamment de l'appartenance ethnique ou de l'orientation sexuelle, insiste M. Rogge.

PHOTO IVAN SEKRETAREV, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BERLIN

Jacques Rogge, le président du CIO, a réaffirmé que les «Jeux doivent être ouverts à tous», à commencer par les JO de Sotchi, en réaction à la loi russe interdisant la «propagande» homosexuelle devant mineurs, dans un entretien paru dimanche dans le quotidien Tagesspiegel.

«Le CIO est conscient que le sport est un droit de l'Homme et doit être accessible à tous, indépendamment de l'appartenance ethnique ou de l'orientation sexuelle, insiste M. Rogge. Les Jeux doivent être ouvert à tous, à savoir aux spectateurs, officiels, journalistes et bien sûr aux athlètes». «On s'opposera avec toute notre force à tout mouvement mettant en péril ce principe», ajoute M. Rogge, qui affirme que le «CIO continuera à s'assurer que les Jeux aient lieu sans discrimination», après son remplacement le mois prochain à la présidence qu'il a occupée durant 12 années. 

Concernant Sotchi, M. Rogge rappelle que «le CIO a des engagements des plus hautes autorités russes» pour que la loi russe «n'affecte pas ceux qui assistent ou participent aux JO d'hiver (7-23 février) dans le sud de la Russie. 

Le président russe Vladimir Poutine a promulgué en juin un texte de loi qui sanctionne tout acte de «propagande» homosexuelle devant les mineurs. Les étrangers risquent une amende de 100 000 roubles (3145 $) maximum, jusqu'à 15 jours de détention et l'expulsion du pays. Jugée discriminatoire par les défenseurs des droits de l'homme, cette loi a déjà suscité de nombreuses critiques à travers le monde et des appels au boycottage. 

Le sujet a fait l'objet d'une polémique aux Mondiaux d'athlétisme à Moscou lors que la perchiste russe Yelena Isinbayeva a pris la défense de la loi après son titre mondial, avant de se dire «mal comprise» et opposée à toute discrimination contre les homosexuels.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer