Froome peut viser le doublé Giro-Tour de France, croit Contador

Quadruple vainqueur du Tour de France, Chris Froome... (Photo Jose Jordan, archives AFP)

Agrandir

Quadruple vainqueur du Tour de France, Chris Froome a gagné cette année son premier Tour d'Espagne. Il ne lui reste plus qu'à remporter le Tour d'Italie pour rejoindre le cercle très fermé des six vainqueurs des trois Grands Tours.

Photo Jose Jordan, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Madrid

L'Espagnol Alberto Contador, récemment retiré des pelotons, a jugé mardi son ancien rival Chris Froome «capable» d'ajouter à son palmarès le Tour d'Italie, dernier Grand Tour qui manque au palmarès du champion britannique, et de viser dans la foulée le Tour de France 2018.

«C'est un coureur extrêmement fort et je le vois tout à fait capable de gagner le Giro», a déclaré Contador lors d'un petit-déjeuner de presse à Madrid.

«Il a une équipe très puissante qui peut l'épauler parfaitement, que ce soit sur le Giro ou sur le Tour, avec toutes les garanties nécessaires», a ajouté le Madrilène, qui a pris sa retraite en septembre.

Quadruple vainqueur du Tour de France (2013, 2015, 2016, 2017), Froome a gagné cette année son premier Tour d'Espagne, réussissant un doublé inédit la même saison depuis 1978.

Il ne lui reste plus qu'à remporter le maillot rose du Tour d'Italie pour rejoindre le cercle très fermé des six vainqueurs des trois Grands Tours, où figure notamment Contador. Froome au Giro? «C'est logique et normal», a souligné l'Espagnol.

Pour sa part, «Froomey» déclarait en septembre qu'il comptait bien viser un jour le Tour d'Italie mais que remporter un cinquième Tour de France était également un objectif majeur pour lui. La chaîne néerlandaise Telesport a rapporté lundi que le Britannique pourrait en conséquence tenter le doublé Giro-Tour en 2018, vingt ans après le dernier coureur à l'avoir réussi, l'Italien Marco Pantani.

S'il parvenait à remporter le Giro 2018, Froome entrerait aussi dans l'histoire comme le troisième coureur à détenir en même temps les trois Grands Tours, après Bernard Hinault (1982-1983) et Eddy Merckx (1972-1973).

Contador a néanmoins estimé que la marche pour devenir le meilleur coureur de tous les temps était très haute. «Il y a eu des grands champions dans le passé, même si c'est vrai que le cyclisme évolue», a dit l'Espagnol. «Mais je crois qu'un mythe comme Eddy Merckx, par exemple, est difficile à dépasser».

Après 15 années dans le peloton, le «Pistolero» a tiré sa révérence cette saison à 34 ans. Contador se consacre désormais à la gestion de sa Fondation et des équipes cyclistes de jeunes qu'il a créées.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer