Tour de France: Chris Froome croit que les grimpeurs seront favorisés

Chris Froome tentera de devenir seulement le huitième cycliste... (Photo Christophe Ena, AP)

Agrandir

Chris Froome tentera de devenir seulement le huitième cycliste à remporter le Tour de France à trois reprises.

Photo Christophe Ena, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Pétrequin
Associated Press
Saint-Lô, France

Avec ses deux contre-la-montre individuels et de nombreux tracés montagneux, l'itinéraire du Tour de France sied très bien au Britannique Chris Froome. Mais le champion en titre croit que les grimpeurs connaîtront du succès dans la chaleur de l'été français.

«Il s'agit d'un parcours très favorable aux grimpeurs, a estimé Froome lors d'une entrevue télévisée, à quelques jours du départ du Tour de France, samedi, au Mont Saint-Michel.

«Même si nous avons deux contre-la-montre, ils sont très vallonnés.»

Ces deux étapes se dérouleront en deuxième moitié de l'épreuve de 3519 km, qui couvrira une période de trois semaines.

La première, lors de la 13e étape, s'étendra sur une distance de 37,5 km sur un terrain ondulé dans la région de l'Ardèche. Elle sera présentée au lendemain de l'intimidante ascension du Mont Ventoux, où Froome s'est mis en évidence en route vers son premier triomphe au Tour de France, en 2013.

La seconde, dans les Alpes, sera la première fois qu'un contre-la-montre est tenu en montagne depuis l'ascension de l'Alpe d'Huez, en 2004.

«Les cyclistes qui sont de bons grimpeurs devraient bien s'en sortir», croit Froome.

Soucieux de maintenir un certain suspense jusqu'à la fin de la Grande Boucle, les organisateurs ont façonné un tracé bien équilibré qui pourrait ouvrir la porte aux principaux rivaux de Froome, soit Nairo Quintana, Alberto Contador et Fabio Aru ainsi qu'au tandem français formé de Thibaut Pinot et Romain Bardet.

La course inclut 28 cols montagneux et quatre difficiles étapes en autant de journées lors de la dernière semaine, où les trois principaux aspirants devraient se trouver parmi les leaders et en mode attaque.

En 2013 et en 2015, Froome a perdu du temps aux mains de Quintana lors des dernières étapes en montagne. Mais il a légèrement altéré son calendrier cette année dans le but de demeurer au sommet de sa forme sur une plus longue période de temps. D'autant plus qu'il participera à l'épreuve sur route lors des Jeux olympiques de Rio en août.

Si cette approche rapporte des dividendes, Froome devrait être en meilleure posture lorsque s'amorcera la troisième semaine du Tour.

«Il atteint sa forme maximale un peu plus tard, et il tentera de la maintenir jusqu'aux Jeux olympiques et jusqu'à la deuxième moitié de la saison», a déclaré le responsable de Team Sky, Dave Brailsford. Il est en excellente forme.»

Dans sa quête pour devenir seulement le huitième cycliste à remporter le Tour de France en trois occasions, Froome bénéficiera du soutien de la plus solide équipe parmi toutes celles inscrites. Team Sky réunit Sergio Henao, Mikel Landa, Woet Poels et Geraint Thomas, qui seront des actifs d'importance lors des neuf étapes en montagne.

«Nous comptons sur une équipe fantastique. J'ai une grande confiance envers me coéquipiers, a déclaré Froome de l'hôtel où loge l'équipe en Normandie.

«Je me sens privilégié de me trouver dans une position où je peux mener un groupe de cyclistes comme celui-là. Des gars qui pourraient être des leaders ont décidé de venir ici pour m'appuyer. C'est quelque chose qui me donne beaucoup de confiance avant le début du Tour de France.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer