Tour d'Italie: Matteo Trentin remporte la plus longue étape

L'Italien Matteo Trentin a remporté in extremis la... (Photo Luk Benies, AFP)

Agrandir

L'Italien Matteo Trentin a remporté in extremis la 18e étape du Tour d'Italie, jeudi.

Photo Luk Benies, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Pinerolo, Italie

Matteo Trentin a mis à profit une contre-attaque tardive et de l'ingénieux travail en équipe pour remporter la plus longue étape du Giro, où Steven Kruijswijk est resté confortablement en tête du classement général.

Moreno Moser (Cannondale) et Gianluca Brambilla (Etixx, l'équipe de Trentin) menaient près de l'arrivée quand Trentin a fermé l'écart. Brambilla en avait été averti par radio, mais pas Moser.

Trentin a ainsi pu filer vers sa troisième victoire dans un grand tour.

«Ç'a été une victoire d'équipe, a dit Trentin, aussi premier lors d'étapes de la Grande boucle en 2013 et 2014. J'étais sûr que tôt ou tard ce serait mon tour.»

Moser a fini deuxième et Brambilla troisième avec le même temps que Trentin, soit près de cinq heures et demie. Les trois Italiens ont fait partie d'un groupe qui s'est échappé tôt dans l'épreuve.

Le peloton, dont Kruijswijk, est arrivé 13 minutes plus tard au terme des 244 km entre Muggio et Pinerolo.

Ennuyé au mollet droit, le Québécois Hugo Houle s'est classé 135e, ce qui lui donne le 84e rang au classement général.

«J'ai toujours des tensions au mollet. Par contre, grâce à des massages et des traitements, j'arrive à garder ça stable, a dit le cycliste de Ste-Perpétue, non loin de Drummondville. C'est sûr que c'est tendu, mais pour le moment ça va bien. J'arrive à contrôler la douleur. Les deux derniers jours n'ont pas aggravé la situation, donc c'est quand même très positif. Au point où j'en suis, je vais essayer de me rendre à Turin.»

Plat au départ, le tracé réservait des collines prononcées et une descente dangereuse, avant de redevenir uniforme.

Etixx en était à une quatrième victoire d'étape après celles de Marcel Kittel, lors des deux premiers sprints, et de Brambilla, à la huitième étape.

Au classement général, Kruijswijk a trois minutes d'avance sur Esteban Chaves et 3:23 sur Alejandro Valverde.

Vendredi et samedi vont se dérouler en montagne avant la conclusion du 99e Giro dimanche, à Turin.

L'étape de vendredi inclura le col de l'Agneau, le plus haut point du Giro, à 2744 mètres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer