Hein Verbruggen menace de poursuivre l'UCI

Hein Verbruggen, alors président de l'Union cycliste internationale... (Photo Christophe Ena, archives AP)

Agrandir

Hein Verbruggen, alors président de l'Union cycliste internationale (UCI), avec Lance Armstrong en 2005.

Photo Christophe Ena, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Paris

L'ex-président de l'Union cycliste internationale (UCI) Hein Verbruggen menace de poursuites l'organisme en raison de son enquête «outrageusement biaisée, trompeuse et souvent erronée» sur l'historique de dopage dans le sport.

Un rapport long de 227 pages sur la culture du dopage dans le cyclisme publié en mars indique que l'UCI a agi de concert avec Lance Armstrong pour cacher l'existence d'un résultat positif à un test antidopage subi en 1999, au Tour de France, alors que Verbruggen était à la tête de la fédération.

Dans une déclaration émise mercredi, Verbruggen indique «qu'il est fortement en désaccord avec la plupart des conclusions de la Commission indépendante de réforme cyclisme». Il ajoute que l'UCI «a été informée que des poursuites pourraient être intentées».

Verbruggen, qui a été président de l'UCI de 1991 à 2005 et pendant les sept années de triomphe d'Armstrong au Tour de France, a aussi lancé un site Internet où il critique sévèrement le rapport du CIRC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer