Un nouveau cas de dopage dans le cyclisme kazakh

L'Union cycliste internationale (UCI) a provisoirement suspendu un quatrième... (Photo Pascal Guyot, archives AFP)

Agrandir

Photo Pascal Guyot, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Aigle, Suisse

L'Union cycliste internationale (UCI) a provisoirement suspendu un quatrième coureur du Kazakhstan de l'écurie Astana pour dopage.

L'UCI a annoncé la suspension de Victor Okishev tandis que sa Commission des licences poursuit ses procédures contre Astana, qui pourrait perdre son statut d'équipe de premier tiers si la commission juge qu'elle ne répond pas aux critères d'éthique de la fédération internationale.

Le cycliste vedette d'Astana, qui est appuyée par le gouvernement kazakh, est l'Italien Vincenzo Nibali, champion en titre du Tour de France.

L'UCI a indiqué qu'Okishev a échoué un test antidopage aux Championnats d'Asie, en mai dernier. Des traces de stéroïdes anabolisants ont été trouvées dans ses échantillons. Okishev, qui roule pour l'équipe de développement d'Astana, a remporté le contre-la-montre des moins de 23 ans à ces championnats.

Au cours des dernières semaines, l'UCI a provisoirement suspendu les cyclistes Astana Maxim et Valentin Iglinskiy pour dopage à l'EPO, ainsi qu'Ilya Davidenok pour usage de stéroïdes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer