Tour d'Espagne: Hesjedal récompensé, Contador résiste

Ryder Hesjedal sur la ligne d'arrivée.... (PHOTO JAIME REINA, AFP)

Agrandir

Ryder Hesjedal sur la ligne d'arrivée.

PHOTO JAIME REINA, AFP

Agence France-Presse
LA CAMPERONA

Le Canadien Ryder Hesjedal (Garmin), souvent à l'offensive sur le Tour d'Espagne, a été récompensé samedi en remportant la 14e étape au sommet de La Camperona (nord-ouest), où Alberto Contador a conservé le maillot rouge de leader malgré les attaques.

Pour la première étape d'un triptyque montagnard très exigeant, avec trois arrivées en altitude prévues en trois jours, l'Espagnol Contador (Tinkoff) a perdu une poignée de secondes sur Chris Froome et Joaquim Rodriguez mais il a accru son avance sur son dauphin Alejandro Valverde, désormais à 42 secondes.

Le bilan de la journée est mitigé pour l'équipe Tinkoff: certes, Contador reste un solide maillot rouge mais le grimpeur suisse Oliver Zaugg, qui a entrevu la victoire d'étape après avoir faussé compagnie à ses compagnons d'échappée, a été doublé dans le final par Hesjedal.

Le Canadien de 33 ans, vainqueur du Tour d'Italie 2012, a réussi à refaire son retard au fil de l'ascension pour obtenir son deuxième succès d'étape sur la Vuelta, après celui d'Alto de Velefique en 2009.

Le Canadien a été payé de sa persévérance après être déjà passé tout près de la victoire lors de la 7e étape il y a une semaine. Alors qu'il figurait dans la bonne échappée, une chute dans le final l'avait contraint à laisser filer Alessandro de Marchi vers la victoire.

«À partir du moment où j'étais loin au général, j'ai pu me battre pour des étapes», a réagi Hesjedal à l'arrivée. «J'avais de bonnes jambes, j'ai essayé à plusieurs reprises sur cette Vuelta et aujourd'hui j'ai tout donné.»

Au passage, le Canadien a répondu à la polémique suscitée par la diffusion sur internet d'une vidéo de la 7e étape: sur les images, sa roue arrière semblait continuer à tourner toute seule juste après sa chute, ce qui a alimenté les soupçons concernant l'éventuel usage d'un moteur. «Le jury technique est venu à mon hôtel et a inspecté le vélo, ils ont vu que tout était normal et cette affaire s'arrête là», a dit Hesjedal.

Froome pointe son nez 

Derrière les échappés du jour, les favoris ont livré une belle bataille sur les rampes inédites de La Camperona (1600 m d'altitude), dont certains passages affichaient des pentes de plus de 20%.

Le Britannique Chris Froome, pas au mieux ces derniers jours, a semblé initialement décramponné après une accélération de Valverde.

Mais le leader de Sky a réussi à revenir au train et il a à son tour placé une accélération, mettant alors Contador dans le rouge: à l'arrivée, l'Espagnol a abandonné six secondes à «Purito» Rodriguez et sept secondes à Froome, qui pointe son nez à la troisième place du général à 1 min 13 s. «Mes sensations sont bonnes. J'espère que demain elles seront meilleures et que je pourrai réessayer», a déclaré le Britannique.

Contador, pour sa part, s'est dit satisfait de sa journée et notamment des 22 secondes prises à Valverde.

«Je suis content. Deux coureurs m'ont repris du temps, mais très peu, et j'ai distancé le reste de mes adversaires», a-t-il souligné.

Dimanche, les coureurs devront digérer la toujours spectaculaire montée vers les Lacs de Covadonga (1120 m), avant l'étape-reine de cette Vuelta lundi, avec cinq difficultés majeures dont une ultime rampe jusqu'à La Farrapona (1715 m).




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer