Chris Froome roulera au Québec

Le vainqueur du dernier Tour de France, le... (Photo Jeff Pachoud, AFP)

Agrandir

Le vainqueur du dernier Tour de France, le Britannique Christopher Froome, s'amènera au Québec avec l'intention de se préparer pour les Championnats du monde de Florence.

Photo Jeff Pachoud, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la première fois, le gagnant du Tour de France participera aux Grands Prix de Québec et de Montréal. Le Britannique Christopher Froome a annoncé sa présence pour les deux courses canadiennes du circuit World Tour, présentées les 13 et 15 septembre.

Le comité d'organisation doit dévoiler aujourd'hui la liste des engagés des 21 équipes. Quelques coureurs de renom ont déjà manifesté leurs intentions, dont l'Espagnol Alberto Contador, double vainqueur du Tour en 2007 et en 2009, le Slovaque Peter Sagan, gagnant du maillot vert par points, de même que les Canadiens Ryder Hesjedal et David Veilleux.

Froome s'ajoute au lot. Le cycliste de l'équipe Sky en a fait part au quotidien L'Équipe en marge d'une longue entrevue publiée hier. Il s'amènera au Québec avec l'intention de se préparer pour les Championnats du monde de Florence, à la fin du mois de septembre.

L'organisation a refusé de confirmer la présence de cet invité de marque aux deux épreuves, qui en seront à leur quatrième présentation. «En tant que comité organisateur, on doit attendre de recevoir les formulaires d'inscription de toutes les équipes. On ne peut pas faire d'annonce tant que tous les formulaires ne sont pas rentrés», a fait valoir hier une porte-parole des Grands Prix. Deux jours avant son abandon au USA Pro Challenge, une course par étapes qui s'est conclue dimanche au Colorado, Froome a précisé ses ambitions pour la fin de saison.

Sans aborder spécifiquement les courses québécoises, il a confié qu'il voulait briller aux Mondiaux. «Ç'a été la plus grande année de ma carrière et j'aimerais pouvoir l'achever sur une bonne note», a expliqué l'athlète d'origine kényane à L'Équipe.

Pour sa première course officielle depuis sa victoire au Tour, après avoir coupé l'entraînement pendant trois semaines, Froome a été transparent au Colorado. Il pointait au 94e rang au moment d'abandonner en raison d'une petite infection pulmonaire, avant la dernière étape.

«C'est en fait un sentiment étrange de passer du Tour de France - où j'étais capable de lâcher n'importe qui - à ici, où je suis lâché même quand il reste encore soixante gars dans le peloton, a-t-il déclaré au quotidien français. Ça rend humble et, d'une certaine façon, c'est agréable de redescendre et de me souvenir que je ne suis pas invincible.»

Avec son fidèle lieutenant australien Richie Porte, qui l'accompagnera aussi au Canada, Froome passera les deux prochaines semaines en entraînement en altitude au Colorado, où il pense pouvoir retrouver ses jambes.

«J'ai énormément souffert cette semaine, mais je pense que ça va m'aider, a-t-il dit. Je me suis déjà amélioré un petit peu, je me suis acclimaté à l'altitude et maintenant je vais passer deux jours pour récupérer, puis à nouveau m'entraîner très dur pour les Mondiaux, en restant ici en altitude. Mon entraîneur Tim Kerrison pense également que c'est possible de revenir à une très bonne condition pour le Championnat du monde.»

Si Froome risque d'être le centre d'attention sur les routes québécoises et montréalaises, il ne faudra pas le considérer parmi les favoris, à l'opposé de Sagan, dominant au USA Pro Challenge (quatre étapes sur sept!). En plus de son manque de forme, le Britannique de 28 ans n'est pas un spécialiste des courses d'un jour.

Le champion du Tour de France espère néanmoins que le circuit final des Mondiaux de Florence, qui s'annonce très dur, saura lui convenir - et le Québec, lui sourire.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer