Phil Jackson et les Knicks se séparent

Le président des Knicks de New York, Phil Jackson.... (Photo Julie Jacobson, archives AP)

Agrandir

Le président des Knicks de New York, Phil Jackson.

Photo Julie Jacobson, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brian Mahoney
Associated Press
New York

Phil Jackson et les Knicks de New York ont décidé de mettre un terme à leur association après l'une des pires périodes de l'histoire du club, marquée par une querelle avec la vedette de l'équipe Carmelo Anthony.

Quelques jours après que Jackson eut réitéré son désir d'échanger Anthony et déclaré qu'il écouterait les demandes pour Kristaps Porzingis, le président de Madison Square Garden, James Dolan, a renversé la vapeur en coupant les liens avec le président des Knicks.

Dolan a déclaré par communiqué que l'équipe comptait «aller dans une direction différente».

La décision a été prise moins d'une semaine après que Jackson eut dirigé le repêchage des Knicks et à la veille de l'ouverture du marché des joueurs autonomes.

Vainqueur de 11 championnats du circuit comme entraîneur, un record, Jackson n'a pas été en mesure de mener son équipe à une seule participation aux éliminatoires comme membre de la direction. Les Knicks ont compilé une fiche de 80-166 à ses trois saisons complètes, dont la pire fiche de l'histoire de la franchise à 17-65 en 2014-15.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer