L'entraîneur des Warriors de retour sur le banc

Steve Kerr souffre depuis deux ans des conséquences... (PHOTO AP)

Agrandir

Steve Kerr souffre depuis deux ans des conséquences d'une opération du dos qui s'était mal déroulée durant l'été 2015.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Oakland

L'entraîneur des Warriors de Golden State, Steve Kerr, va diriger son équipe, pour la première fois depuis le 1er tour des séries en avril, dimanche lors du match N.2 de la finale 2017 contre les cavaliers de Cleveland.

«J'ai l'intention de diriger l'équipe ce dimanche soir et durant le reste de la finale. Je ne le ferai pas si je ne me sentais pas capable de le faire», a expliqué Kerr, 51 ans, lors de la conférence de presse d'avant-match.

«Je me sens mieux, j'ai dirigé l'équipe durant toute la saison régulière, je ne me sentais pas toujours au mieux mais j'y suis arrivé», a-t-il rappelé.

«Je me sens en tous cas bien mieux qu'il y a trois-quatre semaines, c'est le moment d'y aller», a insisté l'ancien coéquipier de Michael Jordan avec les Bulls de Chicago.

Kerr, souffrant de violentes migraines et au dos, avait manqué les onze précédents matchs de son équipe.

Il avait laissé la direction des Warriors après le deuxième match des séries à son adjoint Mike Brown, ce qui n'a pas empêché Golden State de dominer tour à tour Portland (4-0), Utah (4-0) et San Antonio (4-0).

Mais depuis la série contre San Antonio, il assistait à nouveau aux entraînements, aux séances vidéo et suivait les rencontres depuis les vestiaires sur un écran de télévision.

«Statistiques vraiment mauvaises»

«Il fallait que je revienne, car nos statistiques sont vraiment mauvaises, l'équipe est en train de s'écrouler, il fallait que j'empêche le navire de couler», a-t-il plaisanté, alors que Golden State a enchaîné treize victoires de suite et égalé le record de la NBA.

Kerr, élu meilleur entraîneur de la NBA en 2015-2016 après avoir réalisé la meilleure saison régulière de l'histoire (73 victoires en 82 matches), a rendu hommage à Brown, son adjoint qui l'a remplacé pendant son absence.

«Mike a été parfait, c'est un adjoint parfait, c'est vraiment un bon entraîneur et quelqu'un de bien, il a géré la situation avec humilité et confiance», a-t-il insisté.

Kerr, en poste depuis juillet 2014, souffre depuis deux ans des conséquences d'une opération du dos qui s'était mal déroulée durant l'été 2015. Il a été victime d'une fuite du liquide céphalo-rachidien, nécessitant trois nouvelles interventions, la dernière le mois dernier.

Golden State, qu'il a conduit au titre de la NBA en 2015, mène un match à zéro face au champion en titre.

Le retour de Kerr a été salué par son homologue des Cavaliers, Tyronn Lue: «C'est super de le voir à nouveau sur le banc, c'est quelqu'un pour qui j'avais déjà beaucoup d'admiration avant de devenir entraîneur», a-t-il expliqué.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer