Steve Kerr ne dirigera pas les Warriors lundi

Steve Kerr souffre toujours du dos, opéré à deux... (Photo Jeff Chiu, AP)

Agrandir

Steve Kerr souffre toujours du dos, opéré à deux reprises lors de l'été 2015, la première intervention s'étant mal déroulée avec une fuite du liquide céphalo-rachidien.

Photo Jeff Chiu, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

L'entraîneur des Warriors de Golden State, Steve Kerr, déjà absent samedi pour le troisième contre les Trail Blazers de Portland, ne dirigera pas son équipe lors du quatrième match lundi alors qu'il souffre à nouveau des suites d'une opération du dos qui s'était mal passée en 2015.

«Depuis plusieurs jours, je ne suis pas bien, cela empire, je consulte mes médecins pour savoir si la situation peut s'améliorer», a expliqué Kerr dimanche.

«Je ne veux pas soumettre mon équipe à une situation où je suis présent pour un match, puis absent pour le suivant (...) il va falloir prendre une décision», a poursuivi l'entraîneur des Warriors qui avait manqué les 43 premiers matches de la saison régulière 2015-16 à cause de maux de tête et de douleurs au dos.

L'ancien coéquipier de Michael Jordan avec les Bulls de Chicago souffre toujours du dos, opéré à deux reprises lors de l'été 2015, la première intervention s'étant mal déroulée avec une fuite du liquide céphalo-rachidien.

En son absence samedi, son équipe avait été dirigée par l'un de ses adjoints, Mike Brown, ancien entraîneur de Cleveland (2005-10 et 2013-14) et des Lakers (2011-12), qui sera encore responsable des Warriors lundi.

Après la victoire de Golden State (119-113), qui mène 3 à 0 face à Portland, Stephen Curry avait tenu à rendre hommage à son entraîneur.

«Notre coach traverse une mauvaise passe, physiquement (...) Cette victoire est pour lui», avait déclaré Curry.

«C'est bizarre de ne pas avoir l'entraîneur sur le banc, mais "Coach Brown" a fait du bon boulot, le staff aussi. C'est différent, mais on est prêt à faire face à ce genre de situation, "Coach Kerr" a fait du bon boulot en instillant une philosophie de jeu, une identité, à son équipe», a-t-il poursuivi.

Agé de 51 ans, Kerr est à la tête de Golden State depuis 2014. Il a conduit la franchise d'Oakland au titre NBA dès sa première saison, puis a réalisé la meilleure saison régulière de l'histoire en 2015-16 (73 v-9 d), avant de s'incliner en finale contre les Cavaliers de Cleveland (4-3).




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer